100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.09.2009 09h26
L'AIEA préconise la coopération dans les dossiers nucléaires régionaux

Le directeur général de l' Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohamed ElBaradei, a appelé lundi l'Iran, la Corée du Nord et la Syrie à coopérer pour résoudre les problèmes liés à leurs programmes nucléaires.

Lors d'une réunion du Conseil des gouverneurs de l'AIEA à Vienne, M. ElBaradei a déclaré que l'Iran a coopéré avec l'Agence pour améliorer les mesures de protection à la Centrale d' enrichissement de carburant et pour fournir l'accès requis au réacteur iranien de recherche nucléaire (IR-40) à Arak à des fins de vérification d'informations.

Cependant, il a également indiqué que l'Iran n'a pas suspendu ses activités liées à l'enrichissement ni ses travaux sur les projets liés à l'eau lourde comme le Conseil de sécurité le demandait, et l'Iran n'a pas non plus appliqué le Protocole Additionnel.

M. ElBaradei a proposé trois domaines majeurs pertinents du programme nucléaire iranien qui doivent être résolus : « Tout d' abord, et en particulier, l'Iran doit répondre entièrement à toutes les questions levées par l'Agence afin d'exclure la possibilité que son programme nucléaire comporte des dimensions militaires ».

Ensuite, il a déclaré que l'Iran doit « appliquer le Protocole Additionnel ». Sans le protocole, l'Agence ne pourra pas apporter les assurances crédibles concernant l'absence d'activités nucléaires non déclarées en Iran.

Enfin, il a précisé que les intentions futures de l'Iran concernant son programme nucléaire « doivent être clarifiées pour répondre aux inquiétudes de la communauté internationale ».

Le 28 août, M. ElBardei a remis un rapport sur la question du nucléaire iranien, indiquant que l'Iran ne respecte toujours pas les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU. Cependant, il a souligné que l'Iran a amélioré la coopération avec l'AIEA et a ralenti son processus d'enrichissement d'uranium.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xinjiang: les coupables d'attaques à la seringue passibles de la peine de mort
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »