100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.09.2009 08h40
Une délégation du gouvernement japonais s'informe sur l'évolution du processus électoral ivoirien

Une délégation du gouvernement japonais a rencontré lundi les responsables de la Commission électorale indépendante ivoirienne (CEI) pour s'informer sur l'évolution du processus électoral et effectuer une étude préliminaire d'observation des élections.

Le directeur au siège de coopération internationale de la paix du gouvernement japonais, Ryuichi Hirano, conduisait la délégation, accompagné par l'ambassadeur du Japon en Côte d'Ivoire Okamura Yoshifumi.

La délégation japonaise a exprimé au président de la CEI, Robert Beugré Mambé, son souhait de dépêcher entre 15 et 20 observateurs électoraux à partir du 15 novembre 2009.

M. Mambé a rassuré ses hôtes que le premier tour de la présidentielle aura bel et bien lieu le 29 novembre prochain.

"Nous sommes engagés dans le respect de cette date et rien ne nous fera reculer. En dépit de quelques difficultés, nous avançons quand même. Notre rôle est d'organiser des élections transparentes qui respectent les normes internationales. Notre volonté de transparence est ferme. C'est pourquoi nous vous invitons à inonder notre pays d'observateurs électoraux internationaux", a-t- il souligné.

Pour le président de la CEI, les élections revêtent un caractère particulier d'autant plus qu'elles permettront à la Côte d'Ivoire de renouer avec sa croissance économique.

Selon un communiqué de la CEI, la délégation visitera par la suite des bureaux de vote à Abidjan et se rendra ensuite à Bouaké (centre) pour échanger avec les responsables du Centre de commandement intégré (CCI) ainsi que ceux de la commission électorale de la région. Il est également prévu une séance de travail avec le Premier ministre ivoirien, Guillaume Soro.

L'élection présidentielle en Côte d'Ivoire prévue pour le 29 novembre 2009 est censée mettre définitivement fin à la crise militaro-politique qui secoue le pays depuis 2002.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le responsable de l'organe administratif de Taiwan donne sa démission
Xinjiang: les coupables d'attaques à la seringue passibles de la peine de mort
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »