100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.09.2009 16h45
Entretien téléphonique entre MM. Obama et Sarkozy sur le sommet du G20 et l'Iran

Le président américain, Barack Obama, et son homologue français, Nicolas Sarkozy, se sont entretenus mardi par téléphone sur plusieurs dossiers, dont la situation économique mondiale, l'Iran et le Moyen-Orient.

Un communiqué de la Maison Blanche qualifie de "productive" la conversation entre les deux hommes, qui a porté sur un "ordre du jour stratégique partagé" et qui a permis de "faire ressortir un large consensus sur les questions importantes".

Selon un communiqué de l'Elysée (bureau de la présidence française), l'entretien entre MM. Obama et Sarkozy a duré 30 minutes et s'est concentré "sur la préparation du prochain sommet du G20 à Pittsburgh (Etats-Unis)". Les deux chefs d'Etat ont également abordé la réforme des institutions financières internationales avec pour objectif de les rendre plus inclusives et efficaces.

MM. Obama et Sarkozy se sont mis d'accord pour collaborer étroitement pour que la réunion de Pittsburgh soit un succès et qu'elle permette de nouvelles décisions visant à assurer une croissance durable et équillibrée.

Toujours selon le communiqué de l'Elysée, les deux hommes ont divergé sur le dossier des bonus des traders.

M. Obama s'est dit opposé à la proposition de M. Sarkozy de plafonner les bonus, proposition également défendue par la chancelière allemande, Angela Merkel, et le Premier ministre britannique, Gordon Brown.

Selon le communiqué de la Maison Blanche, MM. Obama et Sarkozy ont aussi évoqué les efforts diplomatiques pour que l'Iran renonce à son programme nucléaire.

Des représentants américains, français, britanniques, russes, chinois et allemands rencontreront les négociateurs iraniens en Turquie le 1er octobre prochain.

L'administration Obama souhaite former "un front uni" avec d'autres puissances lors des prochains pourparlers pour forcer l'Iran à renoncer à son programme nucléaire. Washington accuse Téhéran de développer des armes nucléaires.

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Rodham Clinton, a déclaré mardi que le problème nucléaire iranien "ne doit pas être ignoré" lors des prochains pourparlers entre les six puissances et l'Iran.

Téhéran a pour sa part souligné la volonté de ne discuter que de "la coopération internationale et de la résolution des problèmes économiques et sécuritaires mondiaux".

Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a affirmé dimanche dernier que l'Iran "a le droit légal et incontestable" d'exploiter pacifiquement des technologies nucléaires et qu'il "ne discutera pas de ses droits indéniables".

MM. Obama et Sarkozy ont convenu de continuer à travailler avec d'autres acteurs au Moyen-Orient pour aider à relancer les négociations de paix israélo-arabes, ajoute le communiqué de la Maison Blanche.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Vérificateurs: les fonds destinés à la reconstruction après le séisme ont été dépensés à bon escient
Le nombre de commerçants en ligne dépasse 63 millions en Chine
Développement du Grand Paris : un projet qui comblera le rêve des Français
La Chine montre de plus en plus d'assurance en soi
La Réunion annuelle du Forum de Davos – une plate-forme qui permet à l'Afrique d’attirer les investisseurs chinois