100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.09.2009 08h52
UNESCO : Réunion sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Abou Dhabi

La quatrième réunion du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, présidé par Awadh Ali Saleh Al Musabi (Émirats arabes unis), s'est ouverte lundi à Abou Dhabi en présence de près de 400 délégués venus du monde entier.

Lors de cette réunion qui se tient jusqu'au 2 octobre, le Comité doit notamment inscrire les premiers éléments sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente et enrichir la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, a précisé l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) dans un communiqué.

« Cette Convention correspond à une réelle attente. Celle de la reconnaissance d'un patrimoine trop longtemps sous-estimé et négligé alors même qu'il constitue la sève de la vitalité des peuples et de leur créativité », a déclaré la sous-directrice générale de l'UNESCO pour la culture, Françoise Rivière, lors de l'ouverture.

La Convention « a été élaborée pour la sauvegarde d'un patrimoine unanimement considéré comme menacé par les rapides changements qui affectent le monde contemporain, et par l'affaiblissement progressif de sa transmission aux générations futures », a-t-elle ajouté.

« C'est sur le patrimoine vivant, ou immatériel, que reposent notre sens et notre conscience de l'identité et de la continuité. Mais ce patrimoine fragile et en constante évolution est aujourd'hui menacé. La mondialisation, l'exode rural, les guerres, l'analphabétisme culturel, le tourisme de masse et les modes de vie modernes sont quelques uns des défis qui se posent à lui », a déclaré pour sa part le président du conseil exécutif de l'UNESCO, Olabiyi Babalola Joseph Yaï.

Pour le Président de l'Autorité d'Abou Dhabi pour la culture et le patrimoine, Sheikh Sultan Bin Tahnoun Al Nahyan, le patrimoine immatériel « demande des efforts concertés et un soutien continu, en particulier dans les pays pauvres qui n'ont pas assez de ressources pour investir véritablement dans la sauvegarde de ce magnifique patrimoine ».

La Convention de l'UNESCO préconise la sauvegarde du patrimoine immatériel que représentent les traditions et les expressions orales, les rituels festifs, les techniques artisanales, les musiques, les danses ou les spectacles traditionnels. Ce patrimoine vivant, qui est transmis de génération en génération, procure aux communautés et aux groupes un sentiment d'identité et de continuité estimé essentiel pour le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine.Durant sa réunion, le Comité examinera les 12 candidatures d'éléments proposés pour inscription sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente, ainsi que la centaine de propositions d'inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Le Comité sélectionnera aussi des programmes, projets ou activités qu'il considère comme reflétant le mieux les principes et objectifs de la Convention.

Grâce à ce registre de bonnes pratiques, le Comité espère pouvoir sensibiliser le public à l'importance du patrimoine immatériel et à sa sauvegarde.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: de nouveaux types de missiles lors du défilé de la Fête nationale
Le président chinois appelle aux efforts pour promouvoir la croissance et au développement équilibré
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?
La Chine est un nouveau modèle de développement pour le monde