100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.10.2009 08h23
France : Jean Sarkozy renonce à sa candidature à la présidence de l'EPAD

Jean Sarkozy, fils cadet du président français Nicolas Sarkozy, a déclaré jeudi soir qu'il renonçait à briguer à la présidence de l'Etablissement public d'aménagement de la défense (EPAD) pour éviter "le soupçon de favoritisme".

Il s'est exprimé ainsi sur la chaîne de télévision France 2 en réponse à une question concernant cette affaire qui a provoqué une forte polémique depuis deux semaines dans le pays.

Selon Jean Sarkozy, sa candidature a provoqué "une véritable campagne de manipulation et de désinformation".

"On a parlé d'intrigues, de manoeuvres (...) de choses fausses, a-t-il déclaré, je ne cours pas après les honneurs. J'ai fait le choix de la raison", a-t-il insisté.

"Je n'accepte pas que ce soupçon de favoritisme, de passe- droit ou de traitement de faveur puisse peser", a encore dit Jean Sarkozy avant de souligner que "je ne veux pas d'une victoire entachée du soupçon".


[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
La Chine intensifiera sa coopération financière avec l'ASEAN
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre
Faire fi de l'héritage de la guerre froide et aller de l'avant