100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.10.2009 08h04
Des manifestants brûlent une effigie d'Obama devant le Parlement afghan

Des centaines d'étudiants de l'université de Kaboul, qui étaient descendus dans la rue dimanche pour condamner la profanation présumée du Coran par des soldats américains, ont mis le feu à une effigie du président américain Barack Obama devant le Parlement afghan et ont appelé à la fin de ce qu'ils ont appelé des opérations arbitraires.

"En plus de brûler une effigie du président Obama et de scander le slogan 'Mort à l'Amérique', les manifestants ont appelé les forces dirigées par l'OTAN en Afghanistan à mettre fin aux opérations arbitraires dans les villages afghans", a déclaré à Xinhua un manifestant nommé Matiullah Karimi.

Il a ajouté que des affrontements entre les étudiants manifestants et les forces de l'ordre ont eu lieu devant le Parlement lorsque la policie a voulu disperser les manifestants.

Selon des habitants, des soldats américains ont attaqué une mosquée et brûlé un exemplaire du Coran il y a quelques jours durant des opérations menées contre des militants talibans dans la province de Wardak, à 40 km à l'ouest de Kaboul.

M. Karimi a ajouté que les protestataires ont appelé le gouvernement à arrêter et punir les soldats responsables de la profanation.

Les manifestants se sont ensuite dispersés dans le calme.

Une manifestation similaire avait été organisée la semaine dernière à Jalalabad, capitale de la province de Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan, par des étudiants qui ont appelé le gouvernement à punir les auteurs de la profanation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?
Foire du Livre de Francfort : la Chine et l'Occident à l'écoute de l'un l'autre