100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.10.2009 08h48
Les fournisseurs mondiaux d'essence ont les yeux rivés sur le marché iranien (officiel)

Le gouverneneur iranien de l' Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), Mohammad Ali Khatibi, a déclaré lundi qu'un grand nombre de fournisseurs internationaux s'efforcent de vendre de l'essence à l'Iran, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Fars.

« La saison des pluies s'est achevée dans la plupart des pays du monde et la consommation d'essence baissera par conséquent à son niveau le plus bas. Aussi, un grand nombre de fournisseurs d' essence rivalisent pour tenter de vendre leur essence à l'Iran », a indiqué M. Khatibi.

Le 15 octobre, le sénat américain a approuvé un projet de sanction contre l'Iran, interdisant aux compagnies vendant du carburant à l'Iran d'obtenir des appels d'offre du gouvernement américain.

D'après ce projet de loi, la compagnie étrangère qui vend du carburant d'un montant supérieur à un million de dollars américains à l'Iran ne pourra pas répondre aux appels d'offre du gouvernement américain.

Les Etats-Unis, ses alliés européens et Israël affirment que le programme nucléaire iranien a pour but de développer des armes nucléaires, et le Conseil de sécurité de l'ONU exige également de l'Iran qu'il suspende son activité d'enrichissement d'uranium.

Cependant, l'Iran affirme que son projet nucléaire n'a que des fins pacifiques, et poursuit son activité d'enrichissement d' uranium malgré les pressions exercées par les pays occidentaux et les résolutions et sanctions des Nations Unies.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un système de service public de vélo sera établi à Wuhan
Un conseiller d'Etat chinois reçu par le président français
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion
Chine : l'achat de logements empêche la consommation
L''antidumping' porte préjudice à qui ?