100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.10.2009 08h53
La Table ronde UE-Chine préconise un dialogue sur la gestion de l'eau

La 6ème session de la Table ronde UE-Chine s'est terminé mercredi par l'adoption d'une déclaration conjointe appelant à un dialogue sur la gestion de l'eau au niveau de la société civile.

La Table ronde recommande une coopération accrue entre l'UE et la Chine dans l'amélioration de l'efficacité de l'utilisation de l'eau, l'écoulement de l'eau usée, la purification et la gestion du bassin fluvial.

"Nous avons discuté de l'eau et du développement durable ainsi que du dialogue social sino-européen. Nous avons eu un échange de vues très intéressant, maintenu les discussions ouvertes et tiré nos conclusions dans notre déclaration", a déclaré à l'agence Xinhua le président du Comité de suivi UE-Chine de la Commission économique et sociale européenne, Sukhdev Sharma.

Il a affirmé que cette déclaration serait remise aux leaders politiques du 4ème sommet UE-Chine prévu en novembre.

Li Xueming, vice-secrétaire général du Conseil économique et social de la Chine, a déclaré que "nous avons eu une bonne discussion sur les droits économiques et sociaux en Chine et dans l'UE".

Il a qualifié la Table ronde UE-Chine d'un "bon mécanisme pour échanger les vues et améliorer la compréhension mutuelle".

Les deux parties sont tombées d'accord pour tenir la prochaine session de la Table ronde à Chongqing, en Chine, en avril 2010, qui sera concentré sur les ressources en eau, le développement durable et les droits des enfants.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Première publication en Chine du salaire moyen des entreprises privées
Survenance du pic de propagation de la grippe saisonnière à Beijing
Pourquoi certains emplois sont plus demandés que d'autres
Nicolas Sarkozy brandit "la Douce France" comme étendard de l'identité nationale
L'élection de Jean Sarkozy en tant qu'administrateur de l'EPAD suscite controverse et suspicion