100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.11.2009 07h55
Le président chinois rencontre le ministre d'honneur singapourien Lee Kuan Yew

Le président chinois Hu Jintao, en visite à Singapour, a rencontré mercredi le ministre d' honneur singapourien Lee Kuan Yew, formulant à cette occasion une proposition en trois points pour le développement des relations bilatérales.

M. Hu, arrivé mercredi à Singapour pour une visite officielle au cours de laquelle il doit assister au Sommet des dirigeants économiques de la Coopération économique Asie-Pacifique (Asia- Pacific Economic Cooperation ou APEC), a déclaré que les relations sino-singapouriennes avaient connu un rythme de développement sain et avaient encore devant elles de belles perspectives.

Le développement du parc industriel de Suzhou a produit des résultats excellents, tandis que le projet de ville écologique de Tianjin se développe également de manière satisfaisante, a-t-il énuméré.

La mise en oeuvre efficace de l'accord de libre échange entre la Chine et Singapour a marqué "une nouvelle étape, de plus grande maturité et de liens resserrés" dans les relations économiques et commerciales bilatérales entre les deux pays, a précisé le président chinois, ajoutant que la coopération bilatérale avait apporté des avantages sensibles aux deux populations.

M. Hu a également félicité M. Lee pour sa contribution importante au développement des relations bilatérales.

Alors que l'année prochaine marquera le 20ème anniversaire de l'établissement des liens diplomatiques entre ces deux pays, la Chine et Singapour devaient puiser dans cette occasion la sagesse et l'opportunité de préparer un avenir radieux à leurs relations amicales de coopération bilatérale, a suggéré M. Hu.

M. Hu a présenté une proposition en trois points pour développer encore davantage les relations bilatérales :

-- Maintenir des contacts étroits entre les dirigeants des deux pays, échanger des avis et opinions dans une atmosphère de franchise, et faire avancer les relations bilatérales dans la bonne direction ;

-- Tirer pleinement parti du rôle de l'accord de libre échange sino-singapourien et de la zone de libre échange Chine- ASEAN, renforcer la coopération bilatérale concrète dans de nombreux domaines, et développer un nouvel axe de croissance pour la coopération ;

-- Renforcer les échanges entre les deux peuples, les échanges culturels et de connaissance, apprendre l'un auprès de l' autre et promouvoir le développement économique et social.

Le président chinois a également présenté à M. Lee les grands succès qu'a connus la Chine au cours des 60 dernières années, et en particulier au cours de ses 30 années de réforme et d'ouverture.

La Chine poursuivra cette politique de réforme et d'ouverture et renforcera sa coopération amicale avec les autres pays sur la base du bénéficie mutuel et des relations gagnant-gagnant, a indiqué le président chinois.

M. Lee a félicité M. Hu pour la grande réussite de la Chine, estimant que le maintien de la stabilité et de la continuité du développement de la Chine revêt une grande importance pour la région.

Singapour encourage la Chine à remporter des succès économiques encore plus grands, et se réjouit de voir la Chine jouer un rôle important dans les affaires régionales et internationales, a précisé M. Lee.

Intensifier la coopération bilatérale est conforme à l' intérêt commun des deux parties, et Singapour développera à son plein potentiel la coopération avec la Chine dans différents secteurs, a-t-il ajouté.

La Chine étant l'un des plus importants partenaires de l' Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN), le renforcement des relations ASEAN-Chine dans tous les domaines contribuera à la paix, à la stabilité et à la prospérité de toute la région, a affirmé M. Lee.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois rencontre le chef de l'Etat malaisien pour discuter des relations bilatérales
La Chine augmente les prix de l'essence et du diesel
L'Occident n'est pas qualifié pour demander à l'Afrique de se méfier de la Chine
Le voyage du président Obama en Chine fait souffler un vent nouveau
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger
La vente par la France de 36 Rafale au Brésil connaît des difficultés
La Chine doit-elle vendre ses matières premières à bas prix ?