100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.11.2009 08h24
APEC : le président chinois avance 4 points sur le redressement de l'économie mondiale

Le président chinois Hu Jintao a présenté vendredi une proposition en quatre points sur le redressement de l'économie mondiale, dans son discours adressé au sommet CEO 2009 du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Singapour.

Dans son allocution, intitulée "renforcer la confiance dans la coopération et revigorer l'économie du monde", M. Hu a appelé à une approche tous azimuts pour faire de la crise une opportunité, de manière à jeter une base solide pour la reprise de l'économie mondiale.

Le président Hu a proposé de concentrer les efforts dans quatre domaines.

Premièrement, il faut promouvoir fermement la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements.

"Nous devons continuer à promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements et lutter contre le protectionnisme sous quelque forme que ce soit, en particulier le commerce déraisonnable et les restrictions d'investissement imposées sur les pays en développement", a déclaré M. Hu devant quelque 1.000 représentants du milieu des affaires de la région d'Asie-Pacifique.

"Nous devons faire avancer les négociations du Cycle de Doha en nous accrochant aux réalisations existantes et en respectant le mandat de Doha. Nous devons accélérer le réglement des questions restantes et oeuvrer pour faire aboutir les négociations de manière rapide, globale et équilibrée", a-t-il noté.

Les économies développées de l'APEC doivent adopter des mesures efficaces pour réaliser les Objectifs de Bogor visant la libéralisation des échanges commerciaux dans la région en 2010, de sorte à injecter une nouvelle vigueur à la croissance durable, a souligné M. Hu.

Deuxièmement, M. Hu a appelé à faire progresser l'intégration économique de la région via de multiples canaux.

"Nous devons continuer à explorer diverses voies pour accélérer l'intégration économique en Asie-Pacifique. Nous devons promouvoir la réforme structurelle économique avec comme point d'orgue la réforme réglementaire de nature volontaire, flexible et pragmatique", a observé le président chinois.

"Nous devons améliorer davantage l'environnement du commerce et faciliter les opérations commerciales transfrontalières...et améliorer le commerce, les réseaux des télécommunications et du transport, et renforcer le développement des infrastructures dans la région, de manière à préparer les fondations matérielles et les garanties institutionnelles pour l'intégration économique régionale", a ajouté M. Hu.

Troisièmement, de nouveaux efforts sont requis pour pousser la réforme du système financier international.

"Nous devons suivre une approche globale, équilibrée, progressive et orientée par les résultats, travailler pour un système financier international équitable, juste, inclusif et bien géré et un environnement institutionnel propice au développement sain de l'économie mondiale", a déclaré M. Hu.

"Nous devons continuer à renforcer la représentation et les voix des pays en développement dans les institutions financières internationales, à réaliser promptement les objectifs de réforme quantitatifs fixés lors du sommet du G20 à Pittsburgh, et améliorer les processus et mécanismes de prise de décision dans les institutions internationales", a insisté M. Hu.

"Nous devons faire avancer la réforme du système international de supervision et de régulation financière, et améliorer les principes et objectifs fondamentaux de la supervision et de la régulation", a-t-il ajouté.

"Nous devons encourager une coopération internationale renforcée en matière de supervision et de régulation financière, étendre la couverture de la supervision et de la régulation, et progresser rapidement vers l'adaptation des standards de supervision et de régulation qui sont largement acceptés", a fait remarquer M. Hu.

Quatrièmement, il est nécessaire d'accélérer la transformation du modèle de développement économique avec des idées innovatrices.

"Nous devons accélérer l'innovation scientifique et technologique ainsi que l'avancement industriel, développer l'économie verte et l'économie circulaire, et nous appuyer sur l'avancement scientifique et technologique pour doper le dynamisme interne de l'économie du monde", a relevé le président Hu.

Il a en outre appelé à intensifer la coopération économique et technique, à réduire les barrières artificielles en matière de transfert de technologie, et à réduire l'écart technologique, surtout l'écart en matière de technologie verte, entre les pays développés et ceux en développement.

Le président Hu est arrivé mercredi à Singapour, pour y effectuer une visite officielle et participer à la 17e réunion des dirigeants économiques de l'APEC.

Le sommet CEO de l'APEC, tenu vendredi à Singapour en présence des CEO du bloc, est consacré à la gestion de la crise financière qui règne toujours sur la planète. Le thème de l'événement est "reconstruire l'économie mondiale : la crise et l'opportunité".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La réévaluation du Renminbi pourrait peut-être empêcher le redressement de l'économie mondial
Liu Xiang passe facilement les qualifications pour la finale du 110 mètres haies
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore
Les répercussions de l'affaire Jean Sarkozy
L'Occident n'est pas qualifié pour demander à l'Afrique de se méfier de la Chine
Le voyage du président Obama en Chine fait souffler un vent nouveau
La 'culture chinoise' aux yeux d'un étranger