100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.01.2010 09h47
Le siège du Fatah au Liban victime d'une attaque à la grenade

Des assaillants non-identifiés ont jeté une grenade sur le bureau du Fatah dans un camp de réfugiés palestiniens au Liban, a annoncé lundi l'agence de presse officielle NNA.

Le commandant du Fatah au Liban, Sultan Abul Aynein, a indiqué que la grenade a été trouvée près du siège du Fatah dans le camp de réfugiés de Rashdiyeh, près de la ville de Tyre, dans le sud du pays.

Il a ajouté que les assaillants ont jeté la bombe après une " dispute familiale".

Dimanche, Abul Aynein a accusé des parties étrangères de chercher à "exporter" les combattants d'al-Qaïda dans les camps de réfugiés au Liban.

Des affrontements armés ont éclaté samedi entre les combattants du Fatah et les militants islamistes du Jund al-Sham dans le camp de refugiés d'Ain al-Hilweh, proche de la ville de Saida, dans le sud du pays.

Les affrontements surviennent après que le quotidien An Nahar eût rapporté mardi dernier que les militants d'al-Qaïda préparaient des attaques terroristes contre les institutions étatiques et des missions diplomatiques étrangères au Liban.

Le journal, citant une source sécuritaire bien informée, a indiqué que les agences de sécurité libanaises ont reçu des informations sur l'infiltration des militants d'al-Qaïda dans le pays en provenance du Pakistan via la Turquie, la Grèce et la frontière syro-libanaise.

Les membres d'al-Qaïda sont formés par d'autres militants dans le camp de refugiés d'Ain el-Hilweh, pour mener des attaques contre les Forces intérimaires des Nations unies au Liban (FINUL) stationnées au Sud-Liban, a ajouté la source.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : la neige perturbe le trafic à Beijing
Procès de l'avocat d'un chef de bande criminelle pour violation de ses devoirs professionnels
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise
La France « profondément blessée » après son échec cuisant aux EAU
« C'est maintenant ou jamais » : le marché immobilier en pleine effervescence