100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.01.2010 10h08
Hezbollah : les visites de responsables américains ne sont pas dans l'intérêt du Liban

Le député du Hezbollah Hassan Fadlallah a déclaré lundi sur une radio locale libanaise que les visites récentes de responsables américains au Liban "ne servent pas les intérêts du pays", a rapporté l'agence étatique National News Agency (NNA).

"Ces visites de responsables américains au Liban visent à montrer que les États-Unis exercent toujours un rôle influent dans le pays", a dit M. Fadlallah dans une interview auprès de la radio Al Nour.

"Washington prépare la période à venir, et ces visites au Liban ne servent pas les intérêts du pays", a-t-il ajouté.

Le conseiller national à la sécurité américain James Jones, le secrétaire d'État adjoint aux affaires de stupéfiants et de maintien de l'ordre international David Johnson, et l'ex-candidat à la présidence américaine et sénateur républicain John McCain se sont rendus au Liban ces deux dernières semaines.

Ils ont rencontré des hauts responsables libanais à Beyrouth pour discuter de questions régionales et promouvoir les relations bilatérales.

M. Fadlallah a également appelé les Libanais à s'opposer à la loi adoptée par le Congrès américain pour sanctionner les chaînes de télévision satellitaires arabes jugées coupables "d'incitation à la haine" contre les États-Unis, dont le réseau de télévision libanais Al Manar, contrôlé par le Hezbollah.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
L'industrie chinoise de l'aviation civile a réalisé la meilleure performance mondiale en 2009
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »