100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.01.2010 11h04
Un groupe palestinien au Liban se déclare prêt à discuter de la question des armes

Le représentant d'un groupe palestinien au Liban a indiqué lundi que son organisation était prête à discuter de la question des armes, a rapporté l'agence de presse officielle libanaise.

"Nous sommes prêts à dialoguer sur la façon dont les armes palestiniennes pourraient bénéficier à nous-mêmes ainsi qu'au Liban", a déclaré Said Moussa, allias Abou Moussa, représentant du Mouvement du Fatah al-Intifada, après une visite dans la ville de Sidon (sud du Liban).

"Les armes palestiniennes à l'intérieur et à l'extérieur des camps de réfugiés au Liban participent à la résistance contre Israël", a-t-il ajouté.

"Nous n'avons pas de zone de sécurité et nous n'allons pas établir un système ou des camps de détention. Mais nous riposterons à toute attaque israélienne", a-t-il affirmé.

Dimanche, Abou Moussa a rejeté le désarmement des membres de son groupe en dehors des camps de réfugiés au Liban et a souligné que la question des armes est entre les mains des Palestiniens.

Lors du dialogue national de 2006, les partis libanais ont convenu du désarmement des factions palestiniennes en dehors des 12 camps de réfugiés répartis à travers le Liban, des camps qui abritent plus de 400.000 déplacés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
L'industrie chinoise de l'aviation civile a réalisé la meilleure performance mondiale en 2009
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »