100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.01.2010 09h09
Ukraine: les résultats préliminaires donnent Ianoukovitch en tête de la présidentielle

Le dirigeant d'opposition de l'Ukraine Viktor Ianoukovitch semble avoir pris une avance d'un peu plus de 10 points de pourcentage sur le Premier ministre actuel Ioulia Timochenko lors du premier tour de l'élection présidentielle ukrainienne, indiquaient mardi les résultats préliminaires du scrutin après décompte de tous les bulletins.

M. Ianoukovitch, chef du Parti des régions, aurait obtenu un score de 35,32 % des voix, contre 25,05 % pour sa principale rivale, Mme Timochenko, selon la Commission électorale centrale. Les deux candidats seront de nouveau opposés pour un second tour le 7 février.

Les résultats donnent également la troisième place à Sergueï Tigipko, ex-ministre de l'Économie, avec 13,06 % des voix. Ses voix seront donc essentielles pour déterminer le résultat du second tour.

En quatrième place arrive l'ex-président du Parlement Arseni Iatsenyouk, avec 6,96 % des voix. Le président sortant Viktor Iouchtchenko sort grand perdant de ces élections, avec seulement 5, 45 % des scrutins.

Les 13 autres candidats ont tous obtenu moins de 4 % des voix.

Au total 2,2 % des bulletins ne désignaient aucun des 18 candidats proposés, tandis que l'abstention s'est élevée, selon les résultats provisoires, à 67 %.

Le vote de ce dimanche était le premier scrutin présidentiel en Ukraine depuis la Révolution orange en 2004. Il a été surveillé par plus de 3 000 observateurs internationaux.

Les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe ont jugé que cette élection avait été "de grande qualité", manifestant un progrès très net par rapport aux élections antérieures.

M. Ianoukovitch, qui tire l'essentiel de son soutien des zones russophones des régions industrielles à l'est et au sud du pays, a promis aux Ukrainiens un redémarrage de l'économie, de nouveaux emplois, des augmentations de salaire, des réformes judiciaires et une politique d'exemption d'impôts de cinq ans pour les petites entreprises.

Mme Timochenko, alliée de M. Iouchtchenko lors de la Révolution orange, a annoncé comme objectif prioritaire une société juste et un gouvernement efficace, promettant une réforme structurelle de l'économie orientée vers l'innovation et une amélioration des conditions de vie de la population.

Ces deux candidats ont l'un comme l'autre promis de restaurer de bonnes relations avec le pays voisin et fournisseur énergétique qu'est la Russie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine défend ses droits légitimes en mer de Chine orientale
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »