100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.01.2010 15h10
La collaboration avec le Maroc est "au beau fixe" (responsable FNUAP)

La représentante du Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) au Maroc, Mme Geneviève Ah-Sue, a affirmé mardi à Rabat, que la collaboration entre le Fonds et le Maroc est "au beau fixe", a rapporté l'agence MAP.

Grâce à l'assiduité de tout un chacun, "notre action commune, a permis d'engranger des progrès dans certains indicateurs", a souligné Mme Ah-Sue qui s'exprimait lors de la réunion de Revue annuelle à mi-parcours du programme de coopération Maroc-UNFPA ( 2007-2011).

"Ensemble nous avons fait une différence en travaillant ensemble dans le respect mutuel, en diversifiant le partenariat et en poursuivant les mêmes résultats consignés dans le Plan d'action du programme du pays (CPAP) qui sont alignés sur les priorités nationales", a-t-elle affirmé.

Cette rencontre, la 3ème du genre, est un prélude à une nouvelle dynamique de collaboration entre les deux parties, a estimé Mme Ah-Sue, ajoutant que cette nouvelle impulsion est exigée tant par les évolutions de l'environnement de l'aide publique au développement, le processus de réformes des Nations unies, que par les transformations continues du contexte social politique et économique au niveau national.

Quant aux axes prioritaires du Fonds pour 2010, la responsable onusienne a cité notamment la santé de reproduction, la population et le développement, la promotion de l'égalité homme/femme, la lutte contre la violence à l'égard des femmes, et l'égalité des chances.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération, M. Youssef Amrani, a souligné que le Maroc, conformément aux Hautes orientations royales, et en dépit d'un contexte de crise économique mondiale, poursuivra sans relâche, ses programmes d'investissements massifs dans les secteurs sociaux afin de relever le défi du développement humain.

Le Maroc s'est engagé dans un chantier de réformes qui privilégie le développement des capacités des ressources humaines et institutionnelles, a-t-il dit.

C'est ainsi que le Maroc a procédé en 2007 à la signature avec le FNUAP du CPAP, inaugurant une nouvelle ère de coopération, pour conjuguer les efforts en vue de renforcer les capacités d'action, a-t-il rappelé, ajoutant que ce programme s'inscrit dans la ligne droite des Hautes directives royales et de l'engagement du gouvernement et de la société civile en vue de relever les grands défis socio-économiques du pays.

La revue annuelle 2009, qui intervient à mi-chemin entre le lancement du CPAP et son échéance (2011), se veut une occasion pour les partenaires nationaux concernés pour présenter le bilan des réalisations de chaque produit, de formuler des recommandations et de définir les orientations selon une démarche globale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine défend ses droits légitimes en mer de Chine orientale
Le Canada rapatrie un suspect recherché en Chine
Les menaces de retrait de Google, une simple tactique commerciale
Les Chinois sont-ils des « fanatiques de travail » ?
Moins de taxes et une croissance plus forte
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »