100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.02.2010 11h09
L'ONU promet son plein soutien à la paix et à la sécurité en Afrique

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a promis dimanche à Addis-Abéba, en Ethiopie, que l'organisation mondiale appuie pleinement les efforts du continent africain pour la paix et la sécurité.

S'adressant à la cérémonie d'ouverture du 14e sommet de l'Union africaine (UA), tenu du 31 janvier au 2 février, Ban Ki-moon a affirmé que l'ONU est fière de soutenir l'UA du fait que cette dernière a rempli ses engagements en tant que partenaire straté gique opérationnel.

"Plus tôt ce mois, j'ai convoqué une conférence pour renforcer la coopération entre l'ONU et les organisations régionales du monde entier, tout en soulignant nos relations spéciales avec l'UA", a-t-il rappelé.

"Pour mieux profiter de nos efforts, les Etats membres de l'UA devront également offrir des ressources nécessaires en faveur de la commission de l'UA", a-t-il suggéré.

"Les actions préventives doivent être au coeur de nos efforts collectifs pour la paix et la sécurité en Afrique, étant donné que ces actions sont beaucoup plus rentables par rapport aux interventions entre les parties en conflit", a-t-il souligné.

Pendant trois jours, les chefs d'Etat et de gouvernement africains vont notamment se pencher sur la situation actuelle et les perspectives du secteur des TIC en Afrique, le thème du sommet étant ""Technologies de l'Information et de la Communication en Afrique: Défis et perspectives pour le développement".

Les discussions doivent également aborder des dossiers comme les conflits régionaux, l'intégration politique et économique de l'Afrique, le changement climatique et la position d'Afrique sur les réformes des Nations unies.

Plusieurs rapports seront mis en examen lors du sommet, dont ceux sur l'Année de la paix et de la sécurité en Afrique, le changement inconstitutionnel du gouvernement, le Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique, ainsi que la mise en oeuvre des décisions précédentes du Conseil exécutif et de l'Assemblée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing réduit les bureaux de liaison des gouvernements locaux
La corruption dans le football dans le collimateur des autorités chinoises
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?