Ils rentrent chez eux main dans la main
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.02.2010 14h14
L'OICS salue les progrès réalisés par le Maroc dans l'éradication de la culture illicite du cannabis

L'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) a salué les progrès réalisés par le Maroc dans le cadre de l'éradication de la culture illicite du cannabis, soulignant la réduction de 55% de la superficie totale de culture de cannabis, a rapporté mercredi l'agence MAP.

Selon un communiqué de l'ambassade du Maroc à Genève cité mercredi par la MAP, pour la première fois, l'OICS n'indique pas le Maroc comme étant le premier producteur de résine de cannabis dans le monde.

Le rapport de l'OICS pour l'année 2009 précise que la superficie totale de culture de cannabis au Maroc a été réduite de 134.000 hectares en 2003 à 60.000 hectares en 2008, notant que le gouvernement marocain a l'intention de réduire encore davantage cette superficie en 2009, à hauteur de 50.000 hectares.

Dans ce rapport, l'OICS a relevé que "le Maroc a poursuivi ses efforts dans le domaine de la lutte contre la drogue", relevant que le Maroc s'est acquitté des obligations qui lui incombent en matière de notification en vertu des Traités internationaux relatifs au contrôle des drogues, ajoute le communiqué.

L'OICS est une institution de contrôle indépendante, quasi- juridique, relevant de l'ONU, chargée de surveiller l'application des traités internationaux relatifs au contrôle des drogues, à travers notamment la supervision de la mise en oeuvre des mesures pour éviter un détournement des stupéfiants des sources licites vers les circuits illicites, la garantie des disponibilités suffisantes requises à des fins médicales et scientifiques et la fourniture des conseils et de recommandations en la matière.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Participation de Hu Jintao à un spectacle en faveur de vétérans militaires chinois
Beijing double ses frais de parking pour réduire les embouteillages au centre-ville
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire