100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.02.2010 11h21
Le président libanais réitère l'application de la résolution 1701 par son pays

Le président libanais Michel Sleimane a réitéré lundi, lors d'un entretien avec le roi d'Espagne Juan Carlos, l'engagement de son pays à l'application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU, ainsi que le plein soutien du Liban à la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Lors d'un dîner offert en honneur du roi Juan Carlos, M. Sleimane a indiqué que les relations libano-espagnoles se développent, et que le Liban est reconnaissant de la participation du contingent espagnol à la FINUL suite à la guerre de 2006 entre Israël et le groupe armé chiite libanais Hezbollah.

"Israël est en train de violer la résolution 1701", a souligné M. Sleimane, ajoutant que "le Liban et la FINUL subissent actuellement des menaces israéliennes dangereuses". Il a noté que la communauté internationale doit faire des efforts pour engager Israël à appliquer la résolution 1701.

La résolution 1701 a mis fin à la guerre en 2006 et a renforcé la FINUL pour mener la mission de maintien de la paix au Sud-Liban.

Israël a récemment averti que le gouvernement libanais serait le seul responsable de toute attaque provenant du Liban contre l'Etat hébreu et que les infrastructures libanaises seront ciblées par les représailles israéliennes.

Le roi Juan Carlos a joué un rôle fondamental dans les réformes en Espagne, a indiqué M. Sleimane, ajoutant que son pays cherche à développer ses relations avec l'Espagne, notamment suite à l'élection du Liban comme membre non permanent du Conseil de sécurité de l'ONU pour le mandat 2010-2011.

Le roi d'Espagne est arrivé à Beyrouth lundi soir pour une visite de deux jours. Il inspectera mardi le contingent espagnol de la FINUL au Sud-Liban.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier