100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.02.2010 08h37
Ukraine : le résultat de la présidentielle contesté

En Ukraine, le résultat de l'élection présidentielle continue d'être contesté. La Première ministre Ioulia Timochenko a déclaré qu'elle allait contester le résultat du 2ème tour. Le candidat de l'opposition, Viktor Ianoukovitch, est actuellement en tête. D'autre part, des centaines de partisans de Ianoukovitch se sont réunis à Kiev pour demander que ce dernier soit déclaré gagnant.

Les alliés de Timochenko ont déclaré mardi que cette dernière n'allait pas concéder la victoire tant qu'elle n'aurait pas épuisé ses recours en appel et que le recomptage n'aurait pas eu lieu dans certains bureaux de vote.

Sergei Mishchenko

Ministre ukrainien du Parlement

"Nous envisageons de recourir à des moyens judiciaires pour appuyer notre non-reconnaissance du résultat du 2ème tour. Le degré de falsification est plus élevé que la différence dans le nombre de voix."

Les partisans de Ianoukovitch reprochent à Timochenko de refuser d'admettre sa défaite.

Ils affirment que la manifestation a été organisée pour défendre le résultat de l'élection.

Mais de nombreux Ukrainiens, sans considération de la personne pour qui ils ont voté, veulent la fin des conflits internes. Ils veulent que les dirigeants s'attaquent aux problèmes économiques du pays.

Sergei Kulik

Avocat

"Au lieu d'appeler les gens à descendre dans la rue, les politiciens devraient régler nos problèmes économiques."

Selon la Commission électorale ukrainienne, l'avance de Ianoukovitch s'éleve actuellement à 3,5% des voix, avec seulement 0,05% des voix à dépouiller.

Les observateurs internationaux estiment que l'élection a été juste. Ils exhortent Timochenko à accepter sa défaite et à serrer la main avec Ianoukovitch.

Les mesures judiciaires entreprises par la faction parlementaire de Timochenko pourrait retarder l'annonce officielle des résultats finals de l'élection, et de ce fait retarder aussi l'inauguration du nouveau président. L'inauguration a généralement lieu dans un délai de 30 jours suivant l'annonce des résultats.

Si Timochenko concède la victoire, Ianoukovitch pourrait prêter serment à la mi-mars.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : publication du premier recensement des sources de pollution du pays
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?