100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.02.2010 08h13
Un conseiller à la sécurité américaine et le président pakistanais discutent de la lutte contre l'insurrection

Le conseiller américain à la sécurité nationale, le général James Jones, a rendu visite au président pakistanais Asif Ali Zardari jeudi à Islamabad et les deux personnalités ont discuté de la situation sécuritaire dans la région, des tirs de drones et de la lutte contre l'insurection, a indiqué un porte-parole de la présidence.

Les deux officiels ont également discuté de la réadaptation des déplacés internes, du renforcement des agences d'application de la loi, des arriérés de fonds de soutien de la coalition, des nouvelles procédures de contrôle au scanner des ressortissants pakistanais introduites par les Etats-Unis et des besoins énergé tiques américains, a indiqué Farhatullah Babar.

Le président a indiqué qu'Islamabad a salué les déclarations am éricaines de soutien à la sécurité, à la stabilité, et au dé veloppement économique du Pakistan, et a insisté sur le fait que le soutien continu doit être basé sur le respect et la confiance mutuels.

Zardari a indiqué que le Pakistan a enduré une gigantesque perte de plus de 35 milliards de dollars américains ces huit derni ères années en raison de la lutte contre l'insurrection, sans compter le coût colossal et incalculable en termes de pertes sociales et humaines qui a paralysé l'économie du pays.

Le conseiller américain à la sécurité nationale a apprécié le r ôle du Pakistan dans la guerre contre l'extrémisme et le militantisme et a assuré Islamabad de la poursuite de l'appui stratégique, politique et économique par son pays pour remporter cette guerre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le tirage du Quotidien du Peuple atteint plus de 2,4 millions d'exemplaires
Chine : publication du premier recensement des sources de pollution du pays
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi
La « puissance » et l' « intransigeance » de la Chine
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?