100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.02.2010 11h19
L'Iran invite l'AIEA à ne pas s'abandonner à la volonté de certains Etats

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehman-Parast a indiqué dimanche que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ne devrait pas s'abandonner à la volonté de certains Etats au sujet du programme nucléaire iranien, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

L'organisme mondial de supervision de l'activité nucléaire devrait préserver son prestige ainsi que son identité et ne jamais permettre que la volonté de certains Etats soit imposée sur la communauté internationale, a affirmé Mehman-Parast cité par IRNA.

Dans un rapport confidentiel dont les fuites sont parvenues à la presse jeudi, l'AIEA basée à Vienne s'est dite préoccupée par des possibles activités en Iran pour le développement d'une puissance nucléaire balistique.

Le rapport a confirmé que l'Iran a produit sa première vague d'uranium enrichi à hauteur de 20 %, mais a ajouté que l'Iran n'a pas pu fournir aux inspecteurs le préavis requis.

Faisant allusion au rapport, Mehman-Parast a indiqué que l'AIEA devrait considérer le "programme nucléaire pacifique" de l'Iran du point de vue juridique et respecter le droit légitime de la République islamique puisqu'elle a jusqu'ici rempli tous ses engagements vis-à-vis de l'organe onusien.

"L'objectif de tels rapports est d'exercer des pressions politiques sur l'Iran et priver la nation de la poursuite d'une technologie moderne", a indiqué Mehman-Parast selon le reportage.

Dans une tentative de ralentir le programme nucléaire iranien, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne n'ont cessé de faire pression pour une quatrième série de sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le dirigeant suprême iranien, l'Ayatollah Ali Khamenei, a réitéré vendredi que l'Iran ne cherchait pas à développer des armes nucléaires, d'après IRNA.

"Les allégations vaines et usées selon lesquelles des armes nucléaires sont fabriquées en Iran indiquent que les ennemis de la nation en sont venus à recourir à la répétition même dans le domaine de la propagande par extrême impuissance", a indiqué Khamenei.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Fin d'un déficit qui a duré une dizaine d'années
2010: une année de danse avec le tigre
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »