100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.02.2010 11h21
Les EAU appellent à la coopération continue avec l'UE sur l'assassinat d'un responsable du Hamas

Un haut responsable des Emirats arabes unis (UAE) a invité les Etats de l'Union européenne à poursuivre la coopération sur l'enquête relative à l'assassinat d'un chef militaire du Hamas à Dubaï, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle WAM.

"Le ministre d'Etat émirati des Affaires étrangères Anwar Gargash a appelé les ambassadeurs de l'UE accrédités aux Emirats arabes unis pour les briefer sur les développements relatifs à l'affaire de l'assassinat de Mahmoud al-Mabhouh à Dubaï et solliciter leur coopération et leur soutien continus dans l'investigation en cours", a indiqué WAM, citant une déclaration du ministère des Affaires étrangères.

Mabhouh, un chef militaire de 50 ans de la branche armée du Hamas des Brigades Ezzedeen al Qassam, était né dans la bande de Gaza mais vivait en Syrie depuis 1989. Il a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel le 20 janvier, un jour après son arrivée à Dubaï.

La déclaration a indiqué que "les Emirats arabes unis sont profondement préoccupés par le fait que les passeports des proches alliés, dont les ressortissants bénéficient d'une exemption de visas, aient été illégallement utilisés pour commettre ce crime".

"Le ministère des Affaires étrangères a souligné l'importance de ces pays dans la poursuite d'une coopération et d'une enquête approfondie avec les EAU jusqu'à ce que les coupables soient jugés ", a affirmé le texte.

Le ministère coopère étroitement avec tous les organismes gouvernementaux compétents, dont la police et les forces de sécurité, pour enquêter en profondeur sur l'assassinat et vérifier les détails et les profils complets des auteurs, selon la déclaration.

"L'enquête se poursuit et tous les détails seront partagés avec les partenaires des EAU", a ajouté le document.

Le chef de la police de Dubaï, Dahi Khalfan Tamim, a indiqué lundi qu'onze détenteurs de passeports européens sont soupçonnés d'implication dans le meurtre d'al-Mabhouh.

Il a indiqué que parmi les suspects, il y avait six Britanniques, un Français, un Allemand et trois Irlandais, dont une femme. Toutefois, il s'est avéré que toutes ces identités ont été obtenues frauduleusement.

Al-Mabhouh était recherché par le gouvernement israélien en relation avec les enlèvements de deux soldats israéliens en 1989. Le Hamas a accusé le Mossad, le service israélien des renseignements extérieurs, d'être responsable de l'assassinat.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
Tibet : Mieux vaut constater les faits que parler
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone
Obama envoie un message erroné