100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.03.2010 15h24
Madagascar : la faible gouvernance source de la crise politique actuelle

La faible gouvernance est l' origine de la crise actuelle, a déclaré jeudi un officiel de la Banque Mondiale (BM) travaillant à Madagascari.

Le Lead Economist de la BM, Jacques Morisset a dit lors d'un dialogue de développement sur le thème de la gouvernance et l' organisation sociale organisé par le bureau de la Banque Mondiale à Madagascar, que la faible gouvernance est parmi l'origine de la crise politique actuelle.

Selon la même source, un pays africains sur 8 traverse une crise, et Madagascar figure parmi les pays africains où la bonne gouvernance est loin d'être la réalité.

Le gouvernement de l'ancien président Marc Ravalomanana a fait des efforts très positives sur la gestion des finances publiques par la mise en place d'institutions de gouvernance et l'ouverture vers le médias et la société civile depuis 2003 mais les résultats ont été encore faible en terme de bonne gouvernance, selon Morrisset.

Morrisset a souligné que la concentration du pouvoir politique et économique a été source de mauvaise gouvernance et la mauvaise gestion des ressources naturelles constitue une preuve de la mauvaise gouvernance à Madagascar.

En 2007, les redevances minières n'ont représenté que 125000 dollars, alors que la Grande île possède d'énormément de ressources minières exploitables et cette situation montre qu'une minorité des personnes profitent les ressources minières malgaches.

Pour faire face aux divers facteurs bloquants de la bonne gouvernance, Morriset a proposé de poursuivre la politique de privatisation, instaurer une politique de transparence des prix pour certains biens et services comme les carburants, le riz et lutter contre la corruption.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dépenses militaires chinoises ralentissent
Chine : les "deux sessions" favorables à un mode de vie "à bas carbone"
La Commission européenne lance la « Stratégie Europe 2020 »
Explication du « miracle chinois » du point de vue économique
Vivre avec plus de dignité
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?