100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.03.2010 16h27
La Grande-Bretagne annonce une nouvelle liaison ferroviaire à grande vitesse

Le gouvernement britannique a annoncé jeudi des projets de développement d'un réseau ferroviaire à grande vitesse reliant Londres à Birmingham.

Le réseau serait capable de faire circuler les trains à une vitesse allant jusqu'à plus de 400 km l'heure et pourrait être prolongé à d'autres villes et jusqu'en Ecosse.

En annonçant le projet, le secrétaire britannique au Transport Lord Adonis a indiqué que le tronçon Londres-Birmingham sera fonctionnel à partir d'un lieu proche de la gare d'Euston à Londres et alternera avec le réseau Crossrail.

Le Premier ministre britannique Gordon Brown, qui s'est rendu à Birmingham jeudi, a visité le site de la nouvelle gare de Birmingham où la future voie à grande vitesse alternerait.

Lord Adonis a affirmé qu'un "rail à grande vitesse est un projet stratégique sur le long terme destiné à doter la Grande- Bretagne d'une infrastructure de transport dont elle a besoin pour prospérer au 21ème siècle. Actuellement, pendant que nous sortons de la récession, c'est le bon moment pour planifier".

Le point de vue du gouvernement est qu'un système ferroviaire à grande vitesse pourrait jouer un rôle crucial non seulement dans la satisfaction raisonnable des conditions de capacité de transport, mais aussi dans la transformation de la connectivité entre nos principales villes, régions et centres économiques, a-t- il expliqué.

Lord Adonis a aussi affirmé que les trains à grande vitesse seraient plus adaptés et "emettent moins de carbone que les voitures et avions au kilomètre et par passager". Le nouveau réseau va également libérer la capacité du réseau existant West Coast Main Line pour les services de fret et de banlieusards.

Les projets seront rendus public pour consultation alors que le début des travaux est prévu pour 2017.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine soutient totalement l'Accord de Copenhague
La Chine est capable de réaliser son objectif de réduction des émissions polluantes
La Chine doit-elle déplacer ailleurs le « Made in China » ?
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?
Cessez de regarder la Chine avec des oeillères !