100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.03.2010 09h17
Guinée: la loi de finance 2010 approuvée par le président par intérim

Le président par intérim du Niger, le général Sékouba Konaté, vient d'approuver par ordonnance la loi de finance 2010 pour permettre de placer un cadre budgétaire formel.

Cette loi de finance s'inscrit dans les objectifs du gouvernement de transition qui sont la sauvegarde de la paix sociale, l'organisation des élections libres et transparentes et crédibles, la correction des dérapages observes en 2009 et la mise en place des procédures afin de préparer l'après transition.

Les différentes mesures pourront permettre le renforcement de la confiance des investisseurs privés et étrangers ainsi que la reprise des relations avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux.

La loi de finance se présente comme suit: recettes et dons se chiffrent à 4 962, 22 milliards de francs guinéens (plus de 750 millions d'euros).

La dépense s'élèvent à 5 880 milliards de francs guinéens pour l'année 2010. Les dépenses d'investissement financier sur ressources propres s'élèvent à 840 milliards de francs guinéens. Dans le budget 2010, la dette publique se chiffre à 683,62 milliards de francs guinéens.

Pour pouvoir atteindre les objectifs visés par le budget de l'Etat pour l'année fiscale 2010, certaines mesures d'accompagnement s'imposent, dont la contractualisation des principaux postes au niveau des régies de recettes (Douanes, Impôts); l'interdiction de toutes les exonérations ad hoc et le renforcement du contrôle sur les exonérations conventionnelles; le respect scrupuleux du principe de l'unicité de caisse avec la fermeture des comptes spéciaux et le transfert des soldes créditeurs sur les comptes principaux du trésor.

En dépenses, il s'agit du contrôle des effectifs de la fonction publique par la bancarisation des salaires des fonctionnaires, de l'interconnexion des fichiers de la gestion administrative et salariale des fonctionnaires et étudiants boursiers, et du respect des procédures de passation des marchés publics.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Adoption de l'amendement à la Loi électorale
La Chine soutient totalement l'Accord de Copenhague
L'UE hausse le ton face au protectionnisme américain
La Chine doit-elle déplacer ailleurs le « Made in China » ?
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?