100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.03.2010 08h15
Thaïlande : le PM pas inquiet du sang versé par les "chemises rouges"

Le Premier ministre thaïlandais, Abhisit Vejjajiva, a affirmé qu'il ne s'inquiète pas du fait que les manifestants "chemises rouges" du Front uni pour la démocratie contre la dictature (UDD, antigouvernemental) ont répandu mercredi vers midi du sang à l'entrée de sa résidence, a rapporté un média national.

Mercredi matin, M. Abhisit s'est envolé vers la province de Songkhla (sud) pour assister aux funérailles de l'ancien chef de la police de Bannang Sata, Sompian Eksomya, tué vendredi dernier dans l'explosion d'une bombe placée en bordure de route, a rapporté le Bureau d'informations national de la Thaïlande (NNT), relevant du département des Relations publiques du gouvernement.

Citant l'Acte de sécurité interne (ISA), le vice-Premier ministre, Suthep Thaugsuban, a interdit toute manifestation se déroulant entre les 17 et 23 mars à proximité du 31 rue Sukhumvit, où se trouve la résidence de M. Abhisit.

Dix compagnies supplémentaires de policiers et de soldats ont été déployées mercredi matin près de la résidence du Premier ministre, comme renforts pour les six compagnies des forces de sécurité déjà sur place.

Malgré la pluie, des milliers de "chemises rouges" sont arrivés à 11H45 locales dans la rue Sukhumvit, au centre de Bangkok.

Ils ont été arrêtés par une ligne de sécurité établie par les policiers à environ dix mètres de la résidence du Premier ministre.

Les manifestants ont pourtant réussi à forcer la ligne pour répandre du sang à l'entrée et dans la cour de la résidence du Premier ministre à 12H00 locales. Ils ont également jeté des sacs plastiques contenant du sang sur le bâtiment.

Les "chemises rouges" ont commencé mardi à collecter du sang auprès de volontaires, 10 centilitres chacun, une action symbolique visant à augmenter la pression sur le gouvernement.

Le mouvement antigouvernemental a commencé ses manifestations le 12 mars dernier, pour demander au gouvernement de M. Vejjajiva de dissoudre le Parlement et d'organiser de nouvelles élections législatives.

Source: xinhua

Commentaire
On comprend qu"il y est du monde,comme chaque participant re?oit 2.000 baths par jour...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois appelle à une mise en application totale de son rapport d'activité
Wen Jiabao rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?
Obama «joue avec le feu» en incitant une réévaluation du yuan