100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.03.2010 15h34
Ouverture à Tunis de la 27ème session du Conseil des Ministres

Les travaux de la 27ème session du Conseil des Ministres arabes de l'Intérieur, ont démarré mardi à Tunis, qui abrite le siège du Secrétariat Général du Conseil des Ministres arabes de l'Intérieur (AIM).

Des ministres de l'Intérieur de 17 pays arabes, des représentants de la Ligue arabe, de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), et du Conseil de coopération du Golfe (CCG), participent à cette session de deux jours.

Les travaux de cette session ont commencé par une allocution du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali, prononcée en son nom par Rafik Belhaj Kacem, ministre tunisien de l'Intérieur et du Développement local.

Dans son allocution, le président tunisien a souligné que les mutations accélérées que le monde connaît, aujourd'hui, dans les divers domaines, imposent d'oeuvrer sans cesse à évoluer au rythme de ces changements, à en saisir la portée et à en relever les défis.

Rappelons que les travaux de cette session seront centrée sur un certain nombre de problèmes de sécurité actuels dans la région et sur le développement des plans et stratégies en matière de sécurité permettant de traiter ces problèmes. Le terrorisme, le trafic de stupéfiants, et la lutte contre le crime organisé et la corruption devraient aussi figurer à l'ordre du jour, y compris le projet du 5ème plan étape arabe pour la mise en oeuvre de la stratégie arabe de lutte contre le terrorisme.

Les ministres arabes de l'Intérieur examineront également le projet du 6ème plan étape pour la mise en oeuvre de la stratégie arabe de lutte contre l'usage illicite des stupéfiants et de produits psychotropes, ainsi que le projet du 2ème plan étape pour la mise en application de la stratégie arabe relative à la protection civile.La cybercriminalité est inscrite aussi à l'ordre du jour du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur et fait l'objet d'un suivi particulier en raison de la délicatesse de la question et de ses répercussions sur les intérêts des citoyens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères
La Chine et le Royaume-Uni vont renforcer leur dialogue stratégique
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?
Obama «joue avec le feu» en incitant une réévaluation du yuan
La culture d'Amflora fait beaucoup de tapage en Europe