100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.03.2010 08h31
Thaïlande : le PM et les principaux leaders des chemises rouges négocient

Les négociations entre le Premier ministre thaïlandais, Abhisit Vejjajiva, et les trois principaux leaders anti-gouvernementaux, ont commencé dimanche après-midi dans la capitale Bangkok et sont diffusées en direct à la télévision nationale.

Les négociations, qui se déroulent à l'institut du roi Prajadhipok depuis 16h30 dimanche, se poursuivent et sont retransmises en direct sur la télévision nationale NBT.

Le Premier ministre, son secrétaire général Korbsak Sabhavasu, et le vice-secrétaire général du parti démocrate Chamni Sakdiset pour la partie gouvernementale, ainsi que trois dirigeants des chemises rouges, à savoir Veera Musikapong, Jatuporn Prompan et Weng Thojirakarn participent aux négociations.

Le Premier ministre Abhisit a déclaré aux trois dirigeants des chemises rouges qu'il doute qu'une dissolution de la Chambre puisse résoudre vraiment tous les problèmes politiques du pays.

La déclaration du Premier ministre a été faite après que M. Veera a fait savoir que le groupe des chemises rouges considère que la dissolution de la Chambre est la solution au conflit politique du pays.

M. Verra, principal négociateur des chemises rouges, a expliqué à M. Abhisit que si la Chambre est dissoute et qu'une nouvelle élection générale est organisée, il y aura un référendum pour savoir si la charte du pays doit être modifiée.

M. Veera a souligné que les candidats à l'élection demandent aux électeurs s'ils soutiennent le changement de la charte ou non, d'où la nouvelle élection sera comme un référendum.

Le principal négociateur des chemises rouges répondait à une question de M. Abhisit qui se demandait comment la dissolution de la Chambre pourrait mettre fin aux conflits politiques du pays.

[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Li Keqiang rencontre Tony Blair
Chine : Barack Obama souligne l'importance des relations sino-américaines
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple