100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.03.2010 13h12
La Grèce s'excuse pour l'affaire des slogans racistes

La Grèce a présenté ses excuses lundi pour les slogans racistes à l'encontre de la Macédoine et d' Albanie lors du défilé militaire à l'occasion de la fête d' indépendance de la Grèce.

"(Cet incident) mérite d'être condamné et nous le condamnons, et il n'est pas représentatif de la population grecque", a déclaré à la presse l'ambassadrice grecque à Skopje Alexandra Papadopoulou, ajoutant qu'il s'agissait d'un incident isolé et qu'il ne fallait pas lui donner une importance disproportionnée.

Mme Papadopoulou a fait cette annonce à l'issue de sa rencontre avec le vice-ministre des Affaires étrangères Zoran Petrov. Le ministère macédonien des Affaires étrangères avait convoqué Mme Papadopoulou pour déposer une plainte officielle sur cet incident.

Un document vidéo, publié la semaine dernière sur Internet, montre des soldats grecs scandant des slogans racistes lors d'un défilé militaire à Athènes jeudi dernier à l'occasion de la fête d' indépendance de la Grèce.

"Ils viennent de Skopje, ils viennent d'Albanie, nous ferons de nouveaux vêtements avec leur peau", indiquait l'un des slogans, a rapporté l'agence officielle macédonienne MIA.

Mme Papadopoulou a déclaré que l'unité criant ces slogans n' appartenait pas à l'armée grecque. Il s'agit de membres des garde- côtes.

Le ministre grec de la Protection du citoyen Michalis Chryssochoïdis a déjà déclaré que les responsables seraient identifés et punis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo
Li Keqiang rencontre Tony Blair
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?
La Chine n'a nul besoin d'un Google politisé