100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.04.2010 08h42
Thaïlande : le gouvernement ne laissera pas les chemises rouges perturber le Sommet du Mékong (officiel)

Le gouvernement thaïlandais ne permettra pas aux chemises rouges de perturber le premier Sommet du Mékong qui se tiendra en Thaïlande, a déclaré mercredi le vice- Premier ministre en charge de la sécurité, Suthep Thuagsuban.

M. Suthep répondait à Veera Musigapong, un des leaders des chemises rouges, qui a menacé de se rendre à Bangkok pour organiser un rassemblement à l'endroit où le sommet se tiendra, a rapporté la Thai News Agency.

« Le gouvernement ne permettra pas que ce sommet soit un échec comme le sommet de l'ASEAN a pu échouer à Pattaya », a souligné M. Suthep.

En avril 2009, le Sommet des dirigeants de l'ASEAN à Pattaya a été annulé après que les chemises rouges ont pris d'assaut le lieu du sommet.

Aussi, M. Suthep a annoncé que son gouvernement appliquera les lois en vigueur pour faire en sorte que le sommet se déroule comme il le faut.

Le Sommet du Mékong se tiendra du 2 au 6 avril à Cha Am et Hua Hin, ville balnéaire centrale thaïlandaise.

La loi sur la sécurité interne sera imposée dans quatre sous- districts du district de Hua Hin dans la province de Prachuab Khiri Khan, et dans deux autres sous-districts du district de Cha Am dans la province de Petchburi, afin d'assurer la sécurité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : avertissements "ignorés" avant l'inondation d'une mine de charbon au Shanxi
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?