100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.04.2010 08h19
Thaïlande : le PM déclare l'état d'urgence à Bangkok et dans les provinces voisines

Le Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva a déclaré l'état d'urgence à Bangkok et dans d'autres régions des cinq provinces aux alentours dans un discours prononcé en direct à 18h00 mercredi pour faire face à l'actuel rassemblement anti-gouvernemental organisé par les chemises rouges.

Il a assigné le vice-Premier ministre Suthep Thuagsuban à la tête du comité qui s'occupe de la situation d'urgence, a indiqué M. Abhisit, sans révéler la durée du décret d'urgence.

Le décret d'urgence entre en vigueur immédiatement à Bangkok et ses environs ainsi que dans les provinces voisines de Samut Prakan, Nonthaburi, Pathum Thani, Nakhon Pathom et Ayutthaya, a-t-il précisé.

Apparaissant à la télévision nationale avec les membres du Centre pour l'administration de la paix et de l'ordre (CAPO) du gouvernement, le Premier ministre a déclaré qu'il y a quatre raisons pour déclarer l'état d'urgence : le retour à la normale, la fin de la propagation de l'information déformée qui a conduit à la division, les procédures juridiques contre les dirigeants des chemises rouges, et la fin des crimes et des violences.

L'état d'urgence est l'outil permettant au gouvernement d' améliorer l'efficacité pour résoudre la situation actuelle, a-t-il expliqué.

"La loi ne porte pas sur l'élimination des personnes, et le gouvernement va adopter une norme internationale", tout en mettant en place le décret, a-t-il précisé.

Les chemises rouges ne respectent pas la loi aujourd'hui, a poursuivi M. Abhisit, notamment ces deux derniers jours et lorsqu' ils ont pris d'assaut le parlement dans la journée.

Des centaines de chemises rouges ont en effet pris d'assaut le parlement pendant des heures mercredi.

M. Abhisit a annoncé plus tôt dans la journée l'annulation de son voyage aux Etats-Unis prévue le 10 avril pour la Conférence mondiale sur le nucléaire après le chaos au parlement.

Les chemises rouges manifestent contre le gouvernement depuis le 12 mars à Bangkok pour inciter le Premier ministre à dissoudre le parlement et à organiser rapidement une élection.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sauvetage inespéré et miraculeux dans une houillère en Chine
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »