100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.04.2010 08h23
Jim O'Neil : les pays du BRIC indispensables sur les forums de prise de décisions du monde (INTERVIEW)

Avec le développement rapide de leur croissance économique, le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, regroupés sous le nom de BRIC, sont indispensables dans les forums de prise de décisions dont le G7, a indiqué Jim O'Neil, le premier à avoir employé en 2001 le nom de "BRIC".

"Sans l'implication des quatre pays du BRIC, dont trois contribuent à plus de la moitié croissance mondiale, à quoi sert le G7", s'est interrogé M. O'Neil, économiste en chef de la banque d'investissement Goldman Sachs (GS), lors d'une interview écrite récemment accordée à l'agence Xinhua, juste avant le sommet du BRIC prévu jeudi et vendredi à Brasilia.

Le G7 regroupe les pays les plus industrialisés dont les Etats-Unis, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Grande-Bretagne et le Canada.

En réalité, lorsque M. O'Neil a pour la première fois utilisé le terme "BRIC" en 2001, cet économiste né en Grande-Bretagne et ses collègues du GS avaient prédit que la représentation des pays du BRIC, notamment de la Chine, dans le PIB mondial se renforcerait dans la décennie à venir.

"Les forums de prise de décisions du monde doivent être réorganisés" pour inclure les pays BRIC, ont-ils ainsi proposé dans un rapport d'alors.

Dans un rapport rendu public en décembre, M. O'Neil et ses collègues ont indiqué que durant la période s'étalant de 2003 à 2008, la croissance moyenne des pays du BRIC avait été plus élevée que prévu.

Bien que la croissance russe soit relativement faible, la Chine, le Brésil et l'Inde ont bien fait en matière économique, ont-ils ajouté.

M. O'Neil a affirmé que les pays du BRIC prenaient progressivement en considération l'aspect environnemental dans le cadre de leur croissance économique.

"Parmi les récents développements les plus intéressants figure la 'découverte' chinoise de l'efficacité énergétique et des énergies alternatives. L'Inde, dans son dernier budget, montre également les premiers signes de prise en compte du problème... La promotion de l'efficacité énergétique (dans les pays du BRIC) rend nos prévisions pour 2020 plus probables", a-t-il ajouté.

Selon M. O'Neil, qui a assisté à une réunion préparatoire tenu en février pour le sommet du BRIC, les sujets à évoquer lors du sommet à Brasilia comprennent la représentation des pays du BRIC au G20, leur rôle et représentation au Fonds monétaire international, ainsi que leurs points de vue sur l'avenir du système monétaire international.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : peine de mort pour un ancien haut responsable judiciaire de Chongqing
Tempête de neige à Harbin
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine