100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.04.2010 08h25
Réunion des groupes de réflexion des BRIC sur le changement climatique

Des représentants de groupes de réflexion des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) se sont réunis en séminaire mercredi à Brasilia, capitale brésilienne, pour discuter des moyens permettant de lutter contre le changement climatique.

Le séminaire, baptisé Sommet des groupes de réflexion des BRIC, a réuni des membres de groupes de réflexion des quatre pays pour discuter de la situation économique mondiale et du rôle des BRIC dans les évolutions mondiales post-crise.

Les pays doivent prendre ensemble des mesures pour lutter contre le changement climatique, a indiqué Samir Saran, représentant indien de l'Observer Research Foundation.

Les pays développés ont une plus grande responsabilité dans la réduction des émissions de carbone car l'actuel changement climatique est un résultat du processus d'industrialisation d'environ 150 ans de ces pays, a indiqué Wu Enyuan, représentant chinois de l'Institut des études sur la Russie, l'Europe de l'Est et l'Asie centrale de l'Académie chinoise des Sciences sociales.

M. Wu a pourtant souligné que les pays en développement, y compris les BRIC, doivent également assumer leurs responsabilités en adoptant des mesures pour parer au réchauffement de la planète.

"La Chine s'est aquittée de sa responsabilité en prenant des mesures concrètes en matière d'économie d'énergie et de protection de l'environnement", a-t-il déclaré, ajoutant que les autres pays du bloc des BRIC ont également promis de réduire leurs émissions de carbone.

Le représentant brésilien, Eduardo Viola, a indiqué que la mise en oeuvre de ces mesures était plus importante que la tenue de réunions.

Le représentant russe Nikolaï Mikhaïlov a souligné que le changement climatique fait prendre conscience du fait que l'homme ne peut pas traiter la nature comme il l'entend sans tenir compte des conséquences.

Seul un changement complet de son attitude peut changer les choses, a-t-il observé.

Le séminaire de deux jours a été organisé en prélude au second sommet des BRIC, prévu pour vendredi dans la capitale brésilienne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : peine de mort pour un ancien haut responsable judiciaire de Chongqing
Tempête de neige à Harbin
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine