100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.04.2010 14h19
Le Front Polisario décide de réviser sa relation avec la Minurso (presse)

Le Front Polisario a décidé de réviser sa relation avec la Minurso (Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental), tout en réaffirmant son engagement en faveur d'une solution "pacifique et démocratique" du problème, au moyen d'un référendum d'autodétermination "libre et régulier", a rapporté jeudi l'agence de presse algérienne APS.

"Il est grave et intolérable de voir la Minurso se singulariser parmi les missions des Nations unies pour être la seule qui ne remplit pas l'obligation morale élémentaire d'observation du respect des droits de l'homme comme lui a été demandé par le Haut Commissariat des Nations unies pour les droits de l'homme", a souligné un responsable du Front Polisario, Mohamed Salem Ould Salek, dans une déclaration rendue publique jeudi, citée par l'APS.

Dans son dernier rapport sur la situation au Sahara occidental, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon a appelé les parties à montrer de l'"imagination" et de la "créativité" pour que des progrès puissent être réalisés dans les négociations sur le statut de ce territoire, où la Minurso est présente depuis 1991, et rappelé qu"aucune partie n'était disposée à accepter la proposition de l'autre comme la seule base des futures négociations et que rien dans leurs relations ou dans le contexte régional ou international n'était susceptible de modifier cet état de fait dans un avenir proche".

Le Maroc et le Front Polisario s'affrontent sur le Sahara occidental depuis la fin de la domination espagnole sur ce territoire en 1976. Le Maroc a présenté un plan pour l'autonomie du Sahara occidental, alors que le Front Polisario plaide pour l'organisation d'un référendum visant à déterminer le statut final du territoire incluant l'indépendance comme option.

Le dernier rapport du secrétaire général de l'ONU sur le Sahara occidental est "crédible, précis et objectif", a affirmé jeudi à Rabat le ministre marocain de la Communication, porte-parole du gouvernement, M. Khalid Naciri, cité par l'agence de presse marocaine MAP.

Des partisans du Front Polisario ont critiqué que le rapport du secrétaire général de l'ONU fait référence à une "solution mutuellement acceptable", mais n'annonce pas l'organisation du référendum.

Source: xinhua

Commentaire
les polisaroalgeriens font de la surenchère àla veille du vote d'une resolution du conseil...
Est il concevable que le Maroc abandonne son Sahara pour qu un État a la solde d Alger s ...
La question est maintenant quand allons nous reprendre le combat puisque le maroc se croit...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Renforcement des règles en matière d'achat immobilier
Chine : peine de mort pour un ancien haut responsable judiciaire de Chongqing
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?