100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.04.2010 16h47
La Chine et le Brésil s'engagent à promouvoir leurs relations stratégiques et à renforcer leur coopération

Le président chinois Hu Jintao et son homologue brésilien Luiz Inacio da Silva ont convenu jeudi à Brasilia de promouvoir les relations stratégiques sino-brésliennes et de renforcer la coopération bilatérale.

Selon un communiqué de presse conjoint publié jeudi, les deux dirigeants ont salué le développement des relations bilatérales depuis l'établissement d'un partenariat stratégique entre les deux pays en 1993 et ont insisté sur le fait que les deux parties sont prêtes à promouvoir leurs relations dans un esprit de respect et de bénéfice mutuels.

Les deux dirigeants ont discuté des relations bilatérales et des problèmes régionaux et internationaux d'intérêt commun et ont estimé que la visite de M. Hu a été bénéfique au partenariat stratégique sino-brésilien, indique le communiqué.

M. Lula a réitéré l'adhésion du Brésil à la politique d'une seule Chine, position qui a été saluée par la Chine, précise le communiqué.

Les deux parties se sont également félicitées du Plan d'action conjoint 2010-2014 signé entre les deux gouvernements lors de la visite de M. Hu et ont indiqué que le document reflète la coopération étroite et profonde entre les deux pays. Elles ont également convenu de mettre en oeuvre prochainement ce plan d'action.

M. Lula a présenté ses profondes condoléances à la Chine suite au séisme de magnitude 7,1 qui a frappé mercredi la province chinoise du Qinghai (nord-ouest), faisant au moins 760 morts, 243 disparus et 11.477 blessés, selon le communiqué. Le président Hu a remercié le Brésil pour ses condoléances.

M. Lula a remercié la Chine pour son soutien à la candidature de Rio de Janeiro pour obtenir l'organisation des Jeux olympiques de 2016 et les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération en ce qui concerne l'organisation d'événements sportifs de grande envergure et la formation des athlètes.

Les deux dirigeants ont estimé que la participation brésilienne à l'Exposition universelle de Shanghai 2010 revêt une grande importance car le pavillion brésilien promouvra la compréhension culturelle entre les deux pays et l'amitié entre les deux peuples et créera des opportunités pour le commerce sino-brésilien et les investissements bilatéraux.

Les deux parties ont également reconnu que les deux pays ont été prompts à agir et ont pris des mesures efficaces pour faire face à la crise financière internationale et qu'ils ont su assurer la stabilité macroéconomique et maintenir le volume de leurs échanges bilatéraux au niveau d'avant-crise. Les deux parties se sont dites satisfaites de ces résultats.

MM. Hu et Lula se sont engagés à maintenir le rythme de croissance du commerce et des investissements bilatéraux, notamment dans les domaines à forte valeur ajoutée. Les deux parties se sont mises d'accord pour promouvoir la coopération dans le secteur de l'aviation et encourager leurs entreprises concernées à explorer de nouvelles opportunités de coopération.

La Chine et le Brésil ont également accepté de promouvoir la coopération et le dialogue sur la sécurité alimentaire, les infrastructures, l'énergie, la technologie spatiale, l'armée et l'application de la loi.

Les deux dirigeants ont déclaré que les relations stratégiques bilatérales se sont resserrées par le biais de cadres multilatéraux tels que le G20, l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), le bloc des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) et celui des BASIC (Brésil, Afrique du Sud, Inde et Chine).

Ils ont tous deux estimé que les économies émergentes joueront un rôle de plus en plus important dans la résolution des crises internationales et dans l'établissement d'un ordre international plus juste, équilibré et inclusif.

Ils ont également convenu que de vastes réformes doivent être menées afin que les pays en développement soient davantage représentés et aient un plus grand poids dans les organisations internationales telles que le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale (BM) et l'ONU.

Les deux dirigeants ont indiqué que la Chine et le Brésil doivent coopérer dans les affaires multilatérales et régionales par le biais du dialogue stratégique, de la consultation politique et de la coordination, selon le communiqué conjoint.

A l'initiative de M. Lula, le président Hu a effectué une visite officielle au Brésil mercredi et jeudi et a participé au second sommet des BRIC qui s'est tenu jeudi dans la capitale brésilienne Brasilia.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : peine de mort pour un ancien haut responsable judiciaire de Chongqing
Tempête de neige à Harbin
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?