100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.04.2010 13h09
Trois chefs d'entreprise camerounais au sommet présidentiel avec le monde musulman aux USA

Trois chefs d'entreprise privés camerounais participeront à un sommet mondial sur la création d'entreprises qui réunira les 26 et 27 avril à Washington aux Etats-Unis 250 opérateurs économiques du monde musulman organisé à la suite d'une promesse du président Barack Obama dans son discours du 4 juin 2009 au Caire en Egypte.

Ahmadou Moussa, directeur général du Complexe avicole de Mvog- Betsi et président de l'Interprofessions avicole du Cameroun et de l'Interprofession avicole d'Afrique centrale, Alamine Ousmane Mey, directeur général d'Afriland First Bank, et Ibrahim Moukouop Nguena, ingénieur informaticien enseignant à l'Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé et promoteur de deux PME de services informatique (Mégasoft et Polytech Valor), font partie d'un groupe de 23 ressortissants de 14 pays africains.

Parmi ces pays, figurent 10 d'Afrique subsaharienne : le Cameroun, la Gambie, le Kenya, Djibouti, Madagascar, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, la Somalie et l'Ouganda.

« Cette rencontre est d'une importance significative, car, elle va nous permettre de côtoyer des grandes personnalités politiques et du monde des affaires aux Etats-Unis et dans le monde. Je compte y aller présenter mon entreprise et mon pays », a affirmé Ahmadou Moussa, lors d'une vidéoconférence jeudi à l'ambassade des Etats-Unis à Yaoundé, animée depuis Washington par le directeur du bureau des Affaires économiques du Département d'Etat américain, William Fitzgerald.

Intitulée « Un nouveau départ : le Sommet présidentiel de l' entreprise », cette conférence, présidée par le chef de l'exécutif américain en personne, mettra l'accent sur le rôle des entrepreneurs dans leur collectivité par la création des emplois et l'amélioration des conditions de vie des populations. En dehors de l'Afrique, les délégations viendront du Proche-Orient, d'Asie, des Etats-Unis.

Mohammed Yunus, le père de la micro-finance et prix Nobel de la paix, y est cité parmi les figures emblématiques. Pour Ibrahiam Moukouop Nguena, l'enjeu est de « favoriser le développement de l'entreprenariat dans le monde ».

Dans son discours du Caire, Barack Obama a expliqué que l'objectif est d'« identifier la façon dont nous pouvons approfondir les liens entre les chefs d'entreprise, les fondations et les entrepreneurs sociaux des Etats-Unis et des communautés musulmanes de par le monde ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme au Qinghai : le dernier bilan est de 2 183 morts
Air China reprend ses vols vers l'Europe après l'éruption du volcan en Islande
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe
Séisme à Yushu : accorder la priorité à la vie humaine et assurer les besoins essentiels de la population locale
Les sept raisons pour exprimer nos remerciements à la Chine
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde