100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.05.2010 09h42
L'avion d'Air France aurait fait demi-tour avant le crash

L'avion d'Air France effectuant une liaison entre Rio de Janeiro et Paris avec 228 personnes à son bord aurait fait demi-tour avant de s'écraser en pleine mer l'an dernier, ont annoncé les sources officielles lundi.

Le directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a indiqué que l'avion pourrait être localisé d'ici mercredi.

Les signaux émis par les enregistreurs de vol de l'avion ont été détectés dans les profondeurs de l'Atlantique l'année dernière et ont été analysés la semaine dernière avec l'aide des nouvelles technologies, ce qui a permis de délimiter la zone de recherche et de trouver l'épave de l'avion dans un emplacement inattendu.

Le chef d'enquête du bureau Alain Bouillard a indiqué que si l'avion se trouve dans la zone d'où provenaient les signaux, cela pourrait suggérer qu'il a fait demi-tour après avoir été localisé par les contrôleurs aériens la dernière fois.

«C'est une hypothèse probable », a-t-il indiqué. « La question, c'est pourquoi? ».

Le directeur du BEA Jean-Paul Troadec a déclaré que les spécialistes de la société française Thalès, qui fabrique des sonars, ont continué à étudier les données des résultats de recherche préliminaires, lorsque les boîtes noires émettaient toujours des signaux.

En utilisant l'analyse de ces nouvelles informations, les efforts de recherche se sont concentrés cette fois dans une zone de 10 kilomètres de long sur 20 kilomètres de large, et deux tiers de ce secteur a été déjà explorés.

Troadec a indiqué que les enquêteurs tenteront d'abord de trouver l'épave de l'avion pour trouver ensuite les boîtes noires, sans lesquelles la cause de l'accident ne pourra jamais être connue. Les drones sous-marins sont en train d'explorer la nouvelle zone de recherche, a-t-il indiqué.

« C'est un soulagement qui nous donne de l'espoir dans la recherche des véritables causes du crash », a indiqué Robert Soulas, qui a perdu sa fille et son gendre dans le crash du vol AF 447 et fait partie d'une association qui représente les proches des victimes.

Cependant Troadec et Soulas ont indiqué qu'ils étaient « prudents » quant au déroulement de l'enquête et ne restent très prudents quant aux conclusions pour le moment.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Communication téléphonique entre le premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue espagnol José Lius Rodriguez Zapatero
Des averses continueront à s'abattre sur le sud de la Chine pendant les deux prochains jours
Disparité aggravante et criante entre riches et pauvres en Chine
L'Occident ne semble pas encore prêt à inclure la Chine dans la direction des affaires du monde
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur