100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.05.2010 08h18
Le ministre algérien des AE souligne l'importance d'inscrire dans la durée le dialogue sino-arabe

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a souligné jeudi à Tianjin (Chine) l'importance d'inscrire dans la durée la concertation et le dialogue entre les pays arabes et la Chine "pour coordonner leurs positions à l'égard des questions internationales d'intérêt commun ", a rapporté l'agence de presse officielle APS.

"La place privilégiée qu'occupent les pays arabes et la Chine dans le monde d'aujourd'hui nous dicte le devoir, de plus en plus pressant, d'inscrire dans la durée la concertation et le dialogue pour coordonner leurs positions à l'égard des questions internationales d'intérêt commun", a déclaré M. Medelci, dans un discours prononcé lors de la quatrième réunion ministérielle du Forum de coopération Chine-Pays arabes, qui s'est ouverte jeudi après-midi à Tianjin, une ville portuaire dans le nord de la Chine.

Dans ce contexte, le ministre algérien a affirmé que les deux parties "sont déterminées à ne pas relâcher leurs efforts pour faire aboutir la réforme et pour la démocratisation des mécanismes du fonctionnement de l'ONU".

Pour M. Medelci, les relations traditionnelles d'amitié et de solidarité qui existent entre les deux parties "nous interpellent pour réaffirmer nos soutiens en faveur des causes justes".

"A cet égard, les pays arabes appuient sans réserve le principe de l'intégrité territoriale de la Chine", a-t-il ajouté.

Evaluant les relations de partenariat et de coopération sino- arabes, il a noté que celles-ci ont réalisé des "avancées remarquables" dans tous les domaines au cours des six dernières années, grâce, a-t-il dit, "à l'engagement des deux parties à mettre en oeuvre les objectifs tracés lors des précédentes sessions de notre forum".

Sur les relations entre l'Algérie et la Chine, M. Medelci a saisi cette occasion pour souligner la qualité des relations liant les deux pays "qui ont connu un essor remarquable, notamment depuis que les deux chefs d'Etat leur ont conféré un caractère stratégique cristallisé dans la déclaration de partenariat de novembre 2006".

"Ce qui a permis, a-t-il poursuivi, en un temps très court, d'établir une coopération exemplaire dans le domaine économique, de la promotion des investissements, du transfert de technologies, du développement des ressources humaines, ainsi que la mise en place des bases d'un dialogue politique constructif".

"Je n'ai aucun doute que grâce à l'engagement mutuel dans le cadre de notre Forum, le partenariat stratégique entre les pays arabes et la Chine donnera lieu à des résultats fructueux qui vont au-delà de ce qui a pu être accompli à un plan bilatéral et ce, au regard des opportunités énormes dont disposent les deux parties et du niveau très développé qu'ont atteint la Chine et les pays arabes en termes de développement économique et humain", a souligné le ministre.

Cette quatrième réunion ministérielle du forum réunit les ministres des Affaires étrangères ou représentants de la Chine et de pays arabes, ainsi que le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : 9 morts dans une attaque à l'arme blanche dans une crèche
La Chine espère que le nouveau gouvernement britannique poursuivra le développement des relations bilatérales
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?
Chine : les nongmingong constituent la plus grande communauté d' « immigrés-balanciers » dans le monde
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »
Disparité aggravante et criante entre riches et pauvres en Chine