100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.05.2010 11h01
Le Maroc en tête des pays de l'Afrique du Nord en termes de performances économiques (rapport)

Le rapport économique sur l'Afrique ( ERA-2010) a classé le Maroc, en termes de performances économiques, en tête des pays de l'Afrique du Nord, qui a "relativement" bien résisté à l'impact de la crise économique mondiale, comparé à d'autres régions du continent.

Il ressort de ce rapport, présenté mardi au siège de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) à Addis-Abeba, cité par l'agence MAP, que le Produit intérieur brut du Maroc a progressé en 2009 de 5,3 %, contre 4,7 % pour l'Egypte, 3 % pour Tunisie, 2, 3 % pour la Mauritanie, 2,1 % pour l'Algérie et 1,8 % pour la Libye.

Les auteurs de l'ERA-2010 estiment que la croissance économique a reculé en Afrique du Nord, mais à un rythme resté "modeste au regard des normes continentales et internationales".

Le PIB de la région a progressé de 3,5 % en 2009 contre 4,1 % en 2008, ce qui reflète largement la capacité d'adaptation remarquable des économies marocaines et égyptiennes.

Au Maroc et en Egypte, le recul de la demande extérieure a été largement compensé par demande intérieure forte, "stimulée par des mesures budgétaires anticycliques bien ciblées et l'assouplissement des conditions monétaires", fait remarquer le rapport.

Du côté de l'offre, la production agricole exceptionnellement a dopé la croissance au Maroc, tandis que l'intensification des activités dans les secteurs de la construction et des télécommunications a stimulé l'expansion économique en Egypte.

Intitulé "Promouvoir la croissance durable de haut niveau pour réduire le chômage en Afrique", l'ERA-2010 estime que la crise économique mondiale actuelle offre aux pays africains l'occasion de jeter les bases pour un développement durable, un emploi intensif et des taux élevés de croissance économique.

Le rapport plaide aussi en faveur d'une diversification économique et une redistribution équitable des fruits de la croissance en vue de faire reculer la pauvreté et d'atteindre d'autres objectifs de développement social.

"Les perspectives de croissance à long terme en Afrique et la capacité de créer d'importantes opportunités d'emplois et de réaliser un développement social dépendent de la réussite de la diversification économique", ont conclu les auteurs du rapport.

Source:

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un avion de ligne s'est écrasé en Afghanistan avec 43 personnes à bord
Coopération entre une entreprise privée chinoise et l'EDHEC
La réévaluation du Yuan pourrait être mise en veilleuse
La Chine doit redoubler de vigilance vis-à-vis de l' « effet papillon » de la crise d'endettement de la Grèce
Le cinéma chinois doit aider les spectateurs étrangers à « renouveler » leur impression sur la Chine
France : la classe moyenne s'inquiète de plus en plus de la baisse de son niveau de vie
Pourquoi la France pense-t-elle interdire aux femmes de porter le « voile intégral » en public ?