100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.05.2010 09h09
Journée mondiale de l'Afrique: le Maroc présente sa vocation dans la coopération sud-sud (PAPIER GENERAL)

Luis Jose de Almeida, ambassadeur de l' Angola à Rabat, doyen des ambassadeurs et chef du groupe diplomatique africain, a organisé mardi, en collaboration avec le ministère marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, à la Bibliothèque nationale de Rabat, les activités pour célébrer la Journée mondiale de l'Afrique qui marque l'anniversaire de la signature des accords de l'OUA (Organisation de l'Unité africaine), le 25 mai 1963, dont le père est feu Sa majesté le Roi Hassan II.

Cette journée, qui a pour but de favoriser le rapprochement entre les peuples africains, représente le symbole du combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique, et rappelle les sacrifices que le Maroc a consentis pour la libération des pays africains du colonialisme européen.

A cette occasion, Taïb Fassi Fihri, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, a présenté un exposé sur le rôle du Maroc dans la coopération Sud-Sud qui s'inscrit dans le cadre d'une stratégie de développement économique et social du continent africain.

Cette rencontre a été inaugurée par un mot de bienvenue de Luis Jose de Almedia, doyen des ambassadeurs dans lequel il a mis l' accent sur les valeurs humaines et culturelles universelles de la célébration de cette journée africaine et a rappelé le rôle historique et stratégique que le Maroc a joué pour le bien des Africains et pour leur indépendance.

Cet événement a été également marqué par la dégustation de plats africains et la découverte de la diversité de la culture africaine. Cette occasion a reflété l'importance que le Maroc accorde au développement de ses relations bilatérales et multilatérales avec les pays africains.

En effet, de multiples efforts ont été déployés par le Maroc au cours des dix dernières années, durant lesquelles le Maroc n'a cessé de consolider ses liens avec les pays frères et amis d' Afrique.

Sur le plan politique, Rabat entretient des relations d'une profondeur inaltérée avec les pays d'Afrique dans leurs variantes et leurs composantes multiples. Dans ce sens, le Maroc joue un rôle d'avant-garde pour l'unité du continent africain et la consolidation de la coopération sud-sud.

Fort de ses liens historiques, anthropologiques et humains, le Maroc a conduit plusieurs actions dans différents secteurs et dans différentes régions du continent. La coopération entre le Royaume et l'Afrique est renforcée par la présence active de missions diplomatique, d'entreprises marocaines des secteurs public et privé et par l'importance de la diaspora marocaine.

En effet, le Maroc est fortement engagé en faveur de la consolidation de la paix en Afrique, en contribuant à la gestion des crises notamment par sa participation dans le cadre des Nations unies, aux opérations de maintien de la paix en Somalie, de la MONUC en République démocratique du Congo et de l'ONUCI en Côte d'Ivoire.

De plus et à travers l'Agence marocaine de coopération internationale, le Maroc mène une politique ouverte de formation des cadres africains dans les établissements universitaires du Royaume, en leur octroyant des bourses d'étude. 15.000 étudiants de 42 pays africains ont étudié au Maroc depuis 1990 et la majorité a bénéficié des bourses octroyées par le Maroc.

Le continent africain bénéficie également de plusieurs prestations fournies dans le cadre du développement humain durable après la création de la Fondation Alaouite qui se donne pour objectif de financer des programmes de développement dans les pays frères et amis et de fournir l'aide matérielle directe et logistique pour alléger les effets de catastrophes et de fléaux naturels (sécheresse, criquets pèlerins, maladies, épidémies), en envoyant sur place des équipes médicales, civiles et militaires, pour conduire sur place de longues missions, médicales et paramédicales, en faveur des populations rurales.

Par ailleurs, par le biais de la mise sur pied de projets socio- économiques (pluies artificielles, campagnes de vaccination, envoi d'experts nationaux en hydraulique et en agronomie) et la contribution au financement de la construction d'infrastructures ( ligne maritime Casablanca-Nouakchott-Dakar, autoroute Nouadhibou- Nouakchott, modernisation des compagnies aériennes), le Maroc traduit concrètement son attachement à la paix et au développement en Afrique de l'Ouest.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Protection de l'environnement : onze sociétés chinoises cotées en bourse manquent à leur parole
La Chine approuve le Plan Régional pour le Delta du Fleuve Yangtsé
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement
Chine : première lourde condamnation à l'encontre d'un corrupteur