100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.05.2010 07h58
Poursuite des exercices militaires russes malgré la tension inter-coréenne

Une flotte russe se prépare à effectuer des exercices militaires prévus de longue date en mer du Japon en dépit des tensions dans la péninsule coréenne, a déclaré vendredi un porte-parole de la flotte.

"Les exercices militaires ne sont en rien liés à la situation sur la péninsule coréenne", a clarifié au quotidien Kommersant un porte-parole de la flotte du Pacifique de la cinquième armée russe.

Les exercices sont prévus en juin.

Un porte-parole du Service de sécurité fédérale russe a confirmé que la situation à la frontière était "calme et stable".

Entre temps, la Marine sud-coréenne a débuté jeudi des manoeuvres de grande échelle de défense anti-sous-marine en mer Jaune dans le cadre des mesures visant à contrer de nouvelles attaques de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Séoul envisageait aussi de tenir des exercices maritimes conjoints avec les Etats-Unis au large de la côte ouest de la péninsule coréenne en juin en vue de renforcer la capacité défensive contre la RPDC.

Les tensions sur la péninsule coréenne se sont accrues suite au naufrage du Cheonan, une corvette de 1 200 tonnes de la Marine sud- coréenne le 26 mars avec 104 membres d'équipage près de l'île sud- coréenne de Baekryeongdo. Un total de 46 marins ont trouvé la mort dans l'incident et 58 autres ont pu être sauvés.

La Corée du Sud a publié les résultats de l'enquête le 20 mai, accusant la RPDC d'avoir coulé le Cheonan à l'aide d'un tir de torpille, et du coup menacé de soumettre l'affaire au Conseil de sécurité des Nations unies.

La RPDC a nié l'accusation et a proposé d'envoyer des enquêteurs pour se joindre à l'enquête, une proposition toutefois rejetée par la Corée du Sud.

Le président sud-coréen Lee Myung-bak a promis que son pays ferait recours à des mesures d'autodéfense en cas de "nouvelle provocation militaire" de la RPDC et a appelé à l'imposition des sanctions contre Pyongyang.

Le président russe Dmitri Medvedev a donné l'instruction au début de cette semaine d'envoyer certains experts pour enquêter sur l'incident.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le rapportage concernant « l'évaluation des obligations de la Chine en euro » est sans fondement
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique