100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.06.2010 13h11
La mort du n°3 d'Al-Qaïda n'a que peu d'impact sur l'insurrection au Pakistan (Interview)

La mort du n°3 d'Al-Qaïda est certainement un revers pour l'organisation, mais n'a que peu d'influence sur l'insurrection au Pakistan et dans la région, ont déclaré mardi des experts.

Al-Qaïda aurait annoncé lundi que son n°3, Mustafa Abu Yazid, a été tué avec des membres de sa famille. Un officiel américain a indiqué que M. Yazid aurait été tué par un missile dans la région frontalière pakistano-afghane.

L'analyste Rahimullah Yousafzai a déclaré à Xinhua qu'il pense que M. Yazid a été tué par un drone le 21 mai dans la région tribale du Waziristan Nord, Pakistan.

Mustafa Abu Yazid, ressortissant égyptien, était selon les informations obtenues directeur financier d'al-Qaïda, et cofondateur du groupe terroriste.

Au Pakistan, des groupes soutiennent Al-Qaïda, mais l' organisation elle-même ne joue qu'un rôle mineur dans l' insurrection, d'après les analystes.

Pour les observateurs, Al-Qaïda se serait affaibli ces dix dernières années, car son leadership n'a pas réussi à lancer des attaques sur le territoire américain ni à frapper les intérêts des Etats-Unis dans le monde.

Doutant de l'importance de la mort de M. Yazid, l'analyste et général de brigade Mehmood Shah a déclaré à Xinhua que deux ou trois leaders comme Al-Libi, qui aurait été arrêté ou tué, étaient également considérés comme n°3 d'Al-Qaïda, mais que leur décès n' avait que peu affecté l'insurrection dans la région.

Concernant la force d'Al-Qaïda dans la région, M. Yousafzai a déclaré qu'on compte une centaine de membres de l'organisation terroriste en Afghanistan et 200 ou plus au Pakistan. M. Shah parle quant à lui de 80 à 100 membres, précisant que quatre groupes existent sur le sol pakistanais.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'importance des relations stratégiques sino-américaines augmente régulièrement
Coup d'envoi du sommet des dirigeants de Chine, du Japon et de la Corée du Sud
Coup de théâtre sur la scène politique allemande : le président Horst Köhler démissionne suite à des propos déplacés
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine