100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.06.2010 16h23
De nouvelles sanctions contre l'Iran compromet l'ONU (Lula)

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a déclaré mercredi que la décision du Conseil de sécurité de l'ONU d'imposer de nouvelles sanctions contre l'Iran était "une erreur" qui compromet l'organisation multilatérale.

Dans une déclaration faite à la presse après avoir participé à une cérénomie dans le nord-est du Brésil, M. Lula a critiqué la décision du Conseil de sécurité d 'imposer de nouvelles sanctions contre l'Iran pour son programme nucléaire.

"Au lien d'appeler l'Iran à la table, ils ont décidé par entêtement de maintenir les sanctions. Je pense que la décision est une erreur", a affirmé M. Lula.

Cette mesure représente la dissolution de l'accord signé entre l'Iran, le Brésil et la Turquie sur l'échange d'uranium, qui dans la vision du gouvernement brésilien, pourrait ouvrir la voie à une solution négociée à cette controverse, a ajouté Lula.

Pour le président brésilien, le Conseil de sécurité a perdu une occasion historique de négocier une solution pacifique à la question nucléaire iranienne.

"C'est un épisode qui compromet le Conseil de sécurité de l'ONU, qui représente un équilibre de pouvoirs qui remonte à 1948, année où il a été crée", a-t-il dit, en insistant sur la réforme du Conseil de sécurité pour permettre aux pays émergents d'avoir une plus grande représentation.

"Cela me rend triste car tout le monde est en faveur de la réforme du Conseil de sécurité. Tout le monde dit que le Brésil doit faire partie du conseil, mais ce discours dure déjà 17 ans", a dit encore Lula.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo rencontre un ancien Premier ministre français
Rafael Nadal remporte son cinquième Roland-Garros
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?
La France va peut-être renoncer à l'ère du bien-être élevé
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !
Tirer une leçon du plan de doublement du revenu national du Japon