100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.06.2010 16h58
Abstention du Liban lors du vote des sanctions contre l'Iran au Conseil de sécurité

Le Liban a décidé de s'abstenir lors du vote mercredi au Conseil de sécurité de l'ONU sur un projet de résolution concernant l'imposition de nouvelles mesures de sanctions contre l'Iran en raison de son programme nucléaire, car les membres du gouvernement libanais n'ont pas pu se mettre d'accord à ce sujet, a expliqué mercredi le ministre libanais de l'Information Tarek Mitri.

Les membres du cabinet qui sont pour une abstension et ceux qui sont contre le projet de résolution sur les sanctions contre l'Iran sont à égalité, a indiqué M. Mitri.

La résolution impose un quatrième round de sanctions à l'encontre de l'Iran et a été adoptée mercredi par le Conseil de Sécurité, composé de 15 membres, par 12 voix contre 2, plus une abstention.

L'Iran est un important soutien du mouvement Hezbollah au Liban, qui détient deux postes du cabinet libanais.

Lors du vote du Conseil de sécurité, l'ambassadeur du Liban auprès de l'ONU Nawwaf Salam a agi sur instruction de Beyrouth, a affirmé M. Mitri.

Le Liban n'approuve pas les nouvelles sanctions contre l'Iran car il croît que le dossier nucléaire d'Israël devrait également être soumis aux forums internationaux, a-t-il ajouté.

Lors de la Conférence sur l'examen du Traité de non prolifération nucléaire (TNP) le mois dernier à New York, le nom d'Israël a été mentionné dans le cadre d'une décision qui appelle pour la première fois à l'ouverture des installations nucléaires isaréliennes à l'inspection internationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo rencontre un ancien Premier ministre français
Rafael Nadal remporte son cinquième Roland-Garros
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?
La France va peut-être renoncer à l'ère du bien-être élevé
Ne ternissez pas la réputation du Wushu chinois !
Tirer une leçon du plan de doublement du revenu national du Japon