100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.06.2010 10h57
OTSC : tous les moyens pourraient être utilisés pour stabiliser le Kirghizstan

L'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) n'a exclu aucun moyen pour normaliser la situation au Kirghizstan, ont annoncé les secrétaires des Etats-membres chargés de la sécurité lors de leur rencontre lundi à Moscou pour des consultations d'urgence.

Les mesures actuelles prises par le gouvernement intérimaire kirghize ne suffisent pas pour enrayer les violences interethniques dans le pays qui ont déjà fait plus de 120 morts.

« Les efforts déployés par le gouvernement provisoire du Kirghizstan pour stabiliser la situation dans le pays ne sont toujours pas suffisants », a déclaré le bloc régional qui regroupe le Kirghizstan, la Russie, la Biélorussie, l'Arménie, le Kazakhstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan dans un communiqué.

Les secrétaires à l'OTSC ont développé des propositions concrètes sur la réduction des tensions ethniques qui seront présentées aux présidents des Etats-membres, a-t-on pu lire dans le communiqué.

Nikolai Patrushev, secrétaire au Conseil russe de sécurité et président du Comité des secrétaires à la sécurité de l'OTSC, a déclaré que les participants « n'ont écarté aucun moyen de l'OTSC et applicable selon le développement de la situation au Kirghizstan ».

Ces mesures pourraient comprendre l'utilisation de l'ensemble des forces de l'OTSC pour stabiliser la situation kirghize si nécessaire.

Dimanche, le président russe Dmitri Medvedev a discuté de la situation au Kirghizstan au téléphone avec le chef du gouvernement intérimaire kirghize, Roza Otunbayeva, lui demandant de mettre un terme aux violences ethniques le plus rapidement possible.

Les affrontements actuels font suite aux violences qui ont éclaté en mai quand des partisans de l'ancien président Kourmanbek Bakiev se sont opposés au gouvernement intérimaire dans les villes d'Osh et de Jalalabad (sud).

Un bataillon de parachutistes russes a été envoyé au Kirghizstan pour protéger les installations russes à la base militaire de Kant. Après les violences, la frontière entre l' Ouzbékistan et le Kirghizstan a été fermée.

Le Kirghizstan devrait voter une nouvelle constitution plus tard ce mois-ci, suivi d'élections législatives en octobre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les commandes de la partie continentale absorbent les stocks de fruits excédentaires de Taiwan
Le PM chinois appelle à accélérer les moissons d'été
Que Dieu protège et sauve l'Afrique !
Pas d'« atterrissage économique brutal » pour la Chine
La France déploie de grands efforts pour construire des « pôles de compétitivité »
La maitrise de soi devant l'affront et l'offense est une qualité que la Chine doit être pourvue pour pouvoir s'intégrer dans le monde
Quelles sont les répercussions sur la Chine de la crise de dettes en Europe ?