100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.06.2010 15h09
Une ONG sud-coréenne demande la levée des restrictions sur les aides humanitaires à la RPDC

Une association regroupant 56 organisations civiles sud-coréennes a appelé mardi le gouvernement sud-coréen à lever les restrictions sur les aides humanitaires destinées à la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Le Conseil pour la coopération avec la RPDC, organisation non- gouvernementale en Corée du Sud, a déclaré lors d'une conférence de presse à Séoul que l'aide humanitaire à la RPDC ne devrait pas être touchée par les facteurs politiques.

Le conseil a qualifié les mesures du gouvernement sur le blocage des livraisons d'aides à la RPDC d'"actions inhumanitaires ", et l'interdiction sur toutes les visites par les citoyens sud- coréens en RPDC de "difficiles à comprendre" car elle ignore le droit légitime des donateurs sud-coréens à assurer la distribution des dons.

Le conseil a appelé Séoul et Pyongyang à approuver son plan pour établir un bureau permanent à Pyongyang afin de garantir la transparence au niveau de la distribution des aides en RPDC.

Le conseil a également indiqué qu'il lèvera de l'argent pour les aides humanitaires en RPDC via les canaux civils à l'avenir, au lieu de demander les fonds de coopération intercoréens du gouvernement, indiquant la possibilité de mener ses propres projets humanitaires si le gouvernement continue de limiter les aides humanitaires à la RPDC.

Le mois dernier, la Corée du Sud a révélé une série de mesures punitives contre la RPDC, après qu'une équipe d'enquête multinationale eut conclu que le Cheonan, navire de guerre sud- coréen de 1.200 tonnes, a été torpillé par la RPDC en mars.

Parmi ces mesures, il y a la réduction de l'opération du Kaesong Park, la suspension de toute la coopération intercoréenne hormis le programme de Kaesong, et la reprise de la guerre psychologique contre Pyongyang.

Le gouvernement a également ajouté que les aides humanitaires destinées à la RPDC seront suspendues par principe, sauf les " aides humanitaires pures" pour les groupes vulnérables comme les nouveau-nés et les jeunes enfants.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »