100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.06.2010 12h37
La RPDC organise un rassemblement pour commémorer le 60ème anniversaire de la Guerre de Corée

La République populaire démocratique populaire de corée (RPDC) a organisé vendredi un rassemblement gigantesque à la place Kim Il Sung pour commémorer le 60ème anniversaire de la Guerre de Corée.

Plus de 100.000 personnes y ont pris part. Kim Ki Nam, secrétaire du comité central du Parti des travailleurs de Corée ( WPK), a confié à l'assemblée: "une guerre peut éclater à tout moment" en raison "des mesures de confrontation des autorités américaines et sud-coréennes". Il a souligné que l'affaire du " Cheonan" était un complot pour "tendre les relations inter- coréennes, isolant la RPDC de la communauté internationale".

Il a invité l'armée et le peuple de RPDC à "maintenir la plus grande vigilance et être entièrement prêts à réagir fermement à toute mesure d'agression de la part des forces hostiles". Il a indiqué que la RPDC "tiendrait la banderole des Déclarations Nord- Sud plus haute", et débuterait une campagne de réunification sur toute l'étendue du territoire.

Les représentants de l'armée, du secteur agricole, de l'industrie et des étudiants ont aussi prononcé des discours pendant la rencontre. Une parade a été organisée à l'issue du meeting.

La Guerre de Corée a éclaté le 25 juin 1950. Selon l'agence de presse officielle KCNA, les pertes infligées par les Etats-Unis à la RPDC de 1945 à 2005 atteint 65.000 milliards de dollars américains.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao félicite Gillard pour son accession au poste de PM d'Australie
La Chine dispensera des tarifs douaniers pour importations en provence de 33 pays les moins développés du monde
Les combines du marketing en ligne entament la confiance du public dans Internet
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit
Sommet G20 à Toronto : faut-il secourir l'euro ou bien Obama ?
C'est dans l'espoir de pouvoir s'enrichir par le travail que la société deviendra moins dure
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux