100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.07.2010 13h13
Une dizaine d'accords signée à l'occasion de la rencontre de haut-niveau franco-marocaine

La France et le Maroc ont signé vendredi à Paris une dizaine d'accords et de conventions à l' occasion de la 10e rencontre de haut-niveau franco-marocaine, dont un accord de coopération dans le domaine nucléaire.

Ces accords, signés par de hauts représentants des deux gouvernements à la résidence du Premier ministre français, concernent notamment les secteurs de l'énergie nucléaire civile, des énergies renouvelables, du développement durable, de la pêche et du transport. Ils seraient au total d'un montant de 146,8 millions d'euros, a indiqué Matignon.

Le projet d'accord de coopération bilatérale pour le développement des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire paraphé à cette occasion est un « accord cadre qui permet d'accompagner le Maroc sur le chemin de la préparation de son entrée sur le champ de l'énergie nucléaire », a précisé le Premier ministre français François Fillon, ajoutant que la France pourrait faire des propositions sur la construction d'un réacteur nucléaire au Maroc « dans une deuxième étape ».

Le Maroc possède une riche réserve de phosphates, matériels importants pour l'extraction de l'uranium. Selon des médias français, le Maroc compte mettre en service sa première centrale nucléaire entre 2022 et 2024 et prévoit des appels d'offres et des négociations de contrats en ce sens entre 2011 et 2014.

Dans le cadre de la 10e rencontre de haut-niveau franco- marocaine, une délégation des hauts responsables du gouvernement marocain dirigée par le Premier ministre marocain Abbas El Fassi a été reçue vendredi à Matignon, où ils ont rencontré leurs homologues français. M. Abbas El Fassi devrait s'entretenir avec le président français Nicolas Sarkozy à l'Elysée à la fin de l' après-midi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sélection du Renminribao du 2 juillet
La Chine poursuivra sa politique macro-économique
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?
Chine : flambée des recettes financières de l'Etat et c'est le moment de procéder à l'allègement fiscal
Chine : la disparité des revenus atteint le seuil critique, la réforme de la redistribution sociale progresse petit à petit