100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.07.2010 10h23
Table ronde sur la sécurité globale en Tunisie à l'orée du 3ème millénaire

Une table ronde a été organisée lundi à la Chambre des Députés tunisienne, par le Centre d'études et de recherches parlementaires sur "la sécurité globale en Tunisie à l'orée du 3ème millénaire".

Animée par Mme Habiba El Massaabi, premier vice-président de la Chambre des Députés, cette table ronde a été l'occasion de débattre du concept de sécurité globale qui figure aujourd'hui en tête des priorités de toutes les nations du monde à la lumière des profondes mutations qui s'opèrent sur la scène internationale.

Le ministre tunisien de la Défense nationale Ridha Grira a présenté une communication sur "défense globale et sécurité globale: conceptions et applications", en partant de l'affirmation par le président Zine El Abidine Ben Ali que la sécurité et la stabilité des nations, le progrès et la prospérité des peuples sont tributaires autant de facteurs militaires que d'autres facteurs économiques, sociaux, humains et culturels.

Dans cette communication, le ministre tunisien a fait ressortir la relation étroite entre la défense et la sécurité, rappelant certains événements qui ont marqué la dernière décennies du siècle écoulé et le début du 21ème siècle. Il a précisé que ces événements tels que les évènements du 11 septembre 2001, la guerre du Golfe et la crise du Moyen-Orient ont entraîné une prolifération anarchique des armes de destruction massive et l'émergence des fléaux du terrorisme, du fanatisme et de l'extrémisme.

Evoquant la politique de défense globale adoptée par la Tunisie, le ministre tunisien a précisé que cette politique repose sur l'article 15 de la Constitution Tunisienne du 1959 et sur la déclaration de 7 Novembre 1987 qui considèrent que la défense et la sécurité de la patrie sont une responsabilité collective et un devoir sacré pour l'ensemble des Tunisiens.

Il a rappelé, dans ce contexte, que le Chef de l'Etat tunisien ne cesse de réaffirmer qu'il ne peut y avoir de développement sans la sécurité ni de sécurité sans le développement et l'invulnérabilité et la stabilité des nations sont tributaires de leur développement économique.

Il a ajouté que la Tunisie a axé ses efforts sur la mobilisation de toutes ses ressources et ses potentialités pour relever les défis qui se posent et préserver sa sécurité, sa stabilité et son invulnérabilité.

M.Grira a fait remarquer que parmi les fondements essentiels de la politique tunisienne de défense figurent également le respect de la légalité internationale, comme en témoigne la ratification par la Tunisie de toutes les conventions et pactes internationaux relatifs à la sécurité dans le monde, dont notamment la convention relative à l'interdiction des armes nucléaires et des armes de destruction massive ainsi que le protocole spécial de Genève concernant la prohibition de l'emploi à la guerre des gaz asphyxiants, toxiques ou similaires et des moyens bactériologiques.

Dans sa réponse aux interventions des députés, le ministre tunisien a donné des précisions concernant le volet militaire du concept de défense globale, précisant que la Tunisie dispose des compétences et des matériels logistiques nécessaires dans tous les domaines, y compris les plus innovants, pour préserver sa sécurité et son invulnérabilité.

Deux communications ont été données sur le concept de sécurité globale et sur l'approche de la Tunisie dans ce domaine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le vice-président chinois rencontre le président du parti au pouvoir du Botswana
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?
La Chine a besoin de développer ses propres marques
Combien de temps la Chine pourra-t-elle rester un pays compétitif?