100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.07.2010 08h36
France : l'Assemblée nationale adopte les orientations des finances publiques pour 2011

L'Assemblée nationale (chambre basse du Parlement) de France a adopté mardi soir, par 316 voix contre 194, les orientations des finances publiques pour 2011, présenté par le ministre du Budget, François Baroin.

Ramener le déficit public de 8% du PIB en 2010 à 6% en 2011 est un "objectif intangible", a indiqué M. Baroin, lors du débat avant le vote.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement français doit économiser 40 milliards d'euros : 14 milliards viendront d'une réduction des dépenses publiques, 11 milliards de la hausse des recettes fiscales et 15 milliards de la non-reconduction des mesures de relance, a précisé M. Baroin.

"Je ne cache pas sa difficulté : la France n'a jamais accompli un effort aussi considérable, y compris pour se +qualifier+ à l'euro au milieu de la décennie précédente", avait reconnu M. Baroin dans une interview publiée mardi par Les Echos à la Une.

Le déficit public de la France a atteint son niveau record de 7,5% du PIB, selon les chiffres publiés en mars dernier par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Le gouvernement français s'est engagé à ramener son déficit public sous le seuil de 3% du PIB d'ici 2013, en annonçant une série de mesures de rigueur et de réformes.

Lors du débat de mardi, la ministre française de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé que le gouvernement français maintenait sa prévision de la croissance économique à 1,4% pour 2010, et 2,5% pour 2011.

La France "bénéficiera" de la baisse du taux de change de l'euro, et il s'agit d'un "accélérateur" pour les exportations françaises, a soutenu Mme Lagarde.

La prévision de 2,5% pour la croissance française avait été auparavant critiquée par le Fonds monétaire international (FMI), qui a fixé ses prévisions de la croissance française à 1,5% en 2010 et 1,8% en 2011.

"La croissance devrait être atone en 2010 et n'enregistrer qu'une légère reprise au cours de l'année 2011", indique un rapport publié à la mi-juin par le FMI.

Le FMI propose aux autorités françaises de définir une stratégie de consolidation pluriannuelle crédible et fondée sur une réforme des retraites, de renforcer la stabilité financière, et de faire des progrès visibles et accélérés en matière de réformes structurelles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Urumqi en paix, un an après les émeutes du 5 juillet 2009 au Xinjiang
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?